L’acide kojic, c’est quoi ?

Le lait de beauté est l’un des produits les plus demandés dans le domaine des cosmétiques en France. Plusieurs ingrédients entrent dans sa composition. Chacun d’entre eux a son propre rôle et son utilisation spécifique qui doit être suivie avec soin. Parmi ces composants des laits et autres produits de beauté, on retrouve l’acide kojic. Vous avez certainement déjà vu ce nom dans les composants d’un produit de beauté, mais vous vous demandez ce qu’il signifie exactement ? Lisez la suite pour en savoir plus sur cet ingrédient très populaire dans les laboratoires cosmétiques.

Qu’est-ce que l’acide kojic ?

En mélangeant différents types de champignons, de riz et de soja fermentés avec du koji, on obtient un résultat chimique connu sous le nom d’acide kojic. Le koji, en fait, est un champignon japonais très connu et utilisé pour fermenter les produits alimentaires, car il améliore leur goût, apporte de grands nutriments et agit comme un conservateur. L’acide kojic qui est obtenu à partir de ce champignon a plusieurs usages. Il est de couleur blanchâtre et se compose principalement de petits cristaux.

Quels sont les avantages de l’acide kojic ?

L’acide kojic est utilisé comme conservateur naturel dans l’industrie alimentaire, tandis que dans le secteur cosmétique, il est utilisé pour inhiber l’excès de mélanine dans la peau, raison pour laquelle il est parfait pour traiter les taches et les imperfections. Cette substance est présente dans les crèmeslotions et pommades pour la peau en raison de son pouvoir blanchissant. C’est également un produit clé dans le traitement de certaines maladies qui altèrent la pigmentation de la peau et de certaines lésions causées par l’acné.

A lire également  Masque au miel : recette & bienfaits pour la peau

En médecine esthétique, cet agent chélateur est utilisé pour réduire la pigmentation foncée de certaines cicatrices et agit comme un agent anti-âge grâce à son effet antioxydant. En plus d’être un exfoliant idéal, il est utilisé pour traiter diverses infections bactériennes et apporte des bénéfices fongiques grâce à ses propriétés antibactériennes et antifongiques. Ce composé est également utilisé pour réduire le mélasme et traiter les taches de soleil et de vieillesse, en unifiant le teint et en éclaircissant la peau.

Comment utiliser l’acide kojic ?

L’acide kojic se présente sous forme de crème, de gel, de sérum, de pommade, de lotion et même de composant de savons nettoyants pour le visage. La différence entre ces produits est que la concentration d’acide kojic varie d’un produit à l’autre, en fonction de l’usage auquel il est destiné. La densité de cette substance peut également changer, de sorte que tous les produits ne pénètrent pas la peau de la même manière.

Le moyen le plus courant d’améliorer l’aspect général du teint est d’utiliser une crème à l’acide kojic. Dans ce cas, elle peut être appliquée deux fois par jour, une fois le matin et une fois le soir. Il est important de toujours appliquer le produit sur une peau propre, comme pour toute autre crème, en prenant une petite quantité du bout des doigts et en étalant bien la pommade sur la peau. Massez délicatement votre visage pour favoriser la pénétration.

Sérum d’acide kojic

Très prisé par ses vertus pour blanchir la peau, le sérum d’acide kojic est recherché par les personnes d’un certain âge. Le vieillissement de la peau dérange généralement le genre féminin d’où la recherche d’un tel aspect retrouvé dans le sérum. En optant pour le bon produit qui répare par ses effets salicyliques très efficaces.

A lire également  Savon au lait de chèvre pour la peau : quels bienfaits ?

Les résultats sont généralement visibles au bout d’une à deux semaines. Toutefois, si vous utilisez l’acide kojic pour traiter un problème spécifique, il peut s’écouler jusqu’à 3 mois avant de constater des changements significatifs.

Laisser une réponse