Syndrome du nid vide : nos conseils pour mère seule

Le vide laissé par les enfants à leur départ de la maison peut se transformer en réel moment de tristesse pour les parents. Près de 35 % des parents sont ainsi touchés par le « Syndrome du nid vide » et cela est surtout vrai pour les mères.

Comment faire face à ce départ qui entraine d’énormes chamboulements dans la vie de plusieurs femmes ? Voici quelques conseils pour aider les mères seules à surmonter le syndrome du nid vide.

Préparez-vous au départ

Le meilleur moyen d’affronter les départs de vos enfants et de ne pas sombrer dans la déprime est de continuer d’avoir une vie en dehors d’eux. Il est vrai que pour une mère seule cela est très difficile, car elle vit à travers ses enfants.

Néanmoins, n’oubliez pas que vous êtes avant tout une femme et devez pour cela conserver un certain mode de vie. Que ce soit au plan amoureux, professionnel ou amical, il est important que vous continuiez à vivre pour vous, mais également pour vos enfants. Ce faisant, vous leur permettez aussi de se construire plus sereinement de leur côté.

Pensez de façon positive

Il est normal que les mères s’inquiètent pour leurs enfants. Néanmoins, vos angoisses et vos craintes peuvent leur causer du tort dans leur désir de voler de leurs propres ailes.

Il est important qu’ils puissent se référer à vous face aux difficultés de leur nouvelle vie, afin de recevoir des conseils avisés. Vous devez donc penser que tout ira bien pour vous et vos enfants. Cela vous aidera vous aussi à mieux vous sentir et à mieux appréhender leur départ.

A lire également  Quelles sorties originales peut-on faire en famille ?

Apprenez à mieux vous connaître

La maternité et l’éducation des enfants vous ont sûrement beaucoup occupé, au point où vous vous êtes oublié. Pas de problème ! Leur départ est le meilleur moment pour vous aider à vous reconnecter avec vous-même.

Faites un point de tous vos talents, qualités, réalisations dans tous les aspects de votre vie. Vous pourriez être surprise de tout ce que vous découvrirez. Vous avez la liberté de donner libre cours à vos envies, désirs et rêves sans aucune crainte.

Retrouvez votre liberté et redécouvrez vos enfants

Malgré tout votre amour, le départ des enfants vous déleste de votre charge parentale et de vos obligations envers eux. Vous gagnez du temps et de la liberté pour vous. Plus besoin de se précipiter pour rentrer après le boulot.

Vous avez plus de temps pour des sorties, pour mener de nouveaux projets, pour rencontrer de nouvelles personnes.

Cette séparation vous permettra aussi de redécouvrir vos enfants. Vous serez surprise de voir jusqu’à quel point ils ont grandi. Et puis, le départ des enfants ne signifie pas que les liens sont rompus. Au contraire, cela peut laisser place à une relation plus apaisée avec eux.

Restez en contact

Il est important que vous gardiez contact avec vos enfants afin d’avoir de leurs nouvelles et d’être toujours là pour eux. Ainsi, vous vous sentirez encore utile et pas délaissée.

Lorsque les enfants quittent le cocon familial, c’est souvent à la recherche de leur indépendance. Par conséquent, évitez d’être trop envahissante, car cela pourrait les éloigner et les pousser à vouloir encore plus de liberté. Ils auront besoin de leur espace et de leur intimité.

A lire également  Meilleures idées cadeaux de naissance en 2020

Laissez chacun prendre ses responsabilités

Vous êtes leur mère. Par conséquent, donnez-leur le bon exemple en prenant vos responsabilités et en les invitant à prendre les leurs. Tout cela vous aidera à mieux surmonter leur départ.

Acceptez un soutien

Si vous trouvez la situation très difficile, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès de professionnel. Le sujet du départ des enfants semble encore tabou dans notre société. Face à cela, beaucoup de femmes, surtout quand elles sont seules, n’osent pas en parler de peur d’être jugées.

Or l’un des meilleurs moyens de traverser ces moments difficiles est d’en parler. Et quoi de mieux qu’un spécialiste ! Celui-ci pourra non seulement vous écouter, mais aussi vous apporter une aide concrète afin que vous puissiez réussir la transition en douceur.

Conclusion

En définitive, le syndrome du nid vide peut être une situation très angoissante pour les mères seules. Toutefois, il ne s’agit pas d’une fatalité ni une fin en soi. C’est plutôt le début d’une nouvelle aventure que vous devriez prendre le temps d’ apprécier à sa juste valeur.

Laisser une réponse