Bien choisir son eau en fonction de son mode de vie

Comme tout être vivant, l’Homme a besoin d’eau pour vivre. En effet, c’est une substance indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il est donc primordial de se rafraîchir tous les jours. D’ailleurs, vous disposez d’un grand choix d’eau en bouteille pour vous hydrater. Aussi, choisissez celle adaptée à vos besoins et à votre mode de vie.

Comment s’assurer de la qualité de l’eau en bouteille ?

Il est important de boire de l’eau de bonne qualité pour être en bonne santé. C’est le seul liquide qui répond aux besoins de l’organisme. En effet, les boissons alcoolisées, sucrées et diurétiques ne sont pas toujours idéales. Elles peuvent augmenter l’apport calorique et le niveau de toxines dans le corps. De plus, elles favorisent les pertes d’eau et ne désaltèrent pas. Vous pouvez voir ce site pour choisir une eau en bouteille de qualité premium.

La quantité d’eau nécessaire

Pour être en forme, il faut boire en moyenne entre 1 et 2 litres d’eau par jour. La consommation d’eau doit être adaptée aux activités quotidiennes. Si vous faites du sport, vous devez boire plus d’eau que la quantité minimale recommandée. En revanche, évitez de boire pendant les repas, car l’eau peut exercer une pression sur l’estomac et entraîner des reflux gastro-œsophagiens. De même, n’attendez pas d’avoir soif pour vous hydrater. L’idéal est de boire des petites quantités tout au long de la journée pour éviter :

  • la sensation de lourdeur sur l’estomac ;
  • une déminéralisation.
A lire également  Le guide complet pour votre Routine beauté

Les types d’eaux en bouteille

En général, toutes les bouteilles se ressemblent, mais diffèrent au niveau de leur composition minérale. Il existe une grande diversité d’eaux en bouteille que la plupart des consommateurs ne connaissent pas. En effet, elles se divisent en 3 catégories :

Les eaux de table

L’eau de table n’est autre que de l’eau du robinet embouteillée. Pour l’obtenir, on filtre cette dernière, puis on lui rajoute des minéraux. L’eau de table est une eau gazeuse sans chlore destinée à la consommation humaine. Elle ne représente que 2% de la consommation de l’eau en bouteille.

Les eaux minérales naturelles

Ce sont des eaux provenant d’une source souterraine. Certaines sont naturellement gazeuses. Elles sont embouteillées à la source et ne nécessitent que des traitements minimes : filtration des éléments indésirables comme le soufre et le fer et adjonction de CO2. Leur composition et leur température sont très stables. De plus, elles ont une bonne teneur en minéraux et oligo-éléments. Certaines sont fortement minéralisées et peuvent produire des effets indésirables sur la santé. Toutefois, elles conviennent très bien aux personnes en bonne santé, à condition de ne pas en consommer au quotidien. Il est préférable de boire une eau peu minéralisée ou de changer régulièrement de marque de bouteille. Voici le classement des eaux minérales en fonction de leur minéralisation :

  • eau minérale très faiblement minéralisée : le résidu sec est inférieur ou égal à 50 mg/l ;
  • eau minérale faiblement minéralisée : le résidu sec est inférieur ou égal à 500 mg/l ;
  • eau minérale riche en sels minéraux : le résidu sec est supérieur ou égal à 1500 mg/l.
A lire également  Connaissez-vous votre signe lunaire

Les eaux minérales naturelles représentent 76% de la consommation d’eau en bouteille.

Les eaux de source

Elles proviennent d’une source souterraine et peuvent être embouteillées directement, une fois qu’elles sont débarrassées des matières indésirables. Le retrait de gaz carbonique est également possible. La qualité des eaux de source dépend des critères géologiques de la nappe et des voies souterraines. Il faut noter que les eaux de source représentent 22 % de la consommation d’eau en bouteille.

Etiquetage des bouteilles

Toutes les informations utiles sur l’eau sont mentionnées sur la bouteille, à savoir le type de plastique utilisé, le nom de la source, les traitements subis, la date de péremption, la composition et les informations de minéralisation.

Laisser une réponse