Insomnie due au stress : que faut-il savoir?

L’insomnie est une baisse qualitative et quantitative du sommeil. C’est un trouble du sommeil qui touche une grande partie de la population. Elle se caractérise par des difficultés à avoir un sommeil normal ou à dormir plus de 3 heures d’affilée. L’insomnie due au stress peut être passagère ou chronique (plus de 3 mois). Dans le second cas, elle peut avoir de nombreuses répercussions sur la santé de la personne. Il existe cependant des solutions qui permettent d’en venir à bout. 

Le stress et son impact sur le sommeil

Le stress est une réaction physiologique de l’organisme face à certaines situations inhabituelles. Avec le stress, le corps se met sur la défensive pour surmonter le problème. Cette réaction légitime est efficace dans les situations ponctuelles. Néanmoins, face aux problèmes quotidiens de la maison ou du service, sa persistance peut être un réel souci. Elle peut conduire à prendre un medicament pour dormir.

L’insomnie est un trouble du sommeil qui se signale par des difficultés à trouver le sommeil ou avoir un sommeil continu. Elle peut aussi se manifester par des réveils précoces et l’impossibilité de se rendormir. Les causes de l’insomnie sont nombreuses et le stress en fait partie. À ce sujet, les spécialistes parlent de deux types de stress : le stress positif et le stress négatif.

Le stress positif est un inhibiteur d’énergie qui agit sur la performance et provoque une poussée d’adrénaline. Lorsque ce stress est en excès, il est source d’énervement et par ricochet de troubles du sommeil. La fièvre intellectuelle que ressent la personne entraîne une surproduction d’idées plus ou moins incohérentes qui n’arrêtent pas de défiler dans son mental. Elle provoque des réveils nocturnes et des difficultés à retrouver le sommeil.

A lire également  Comment créer une atmosphère saine chez soi ?

Le stress négatif provoque l’anxiété et occasionne une régurgitation régulière du problème. Il a pour conséquence les difficultés à trouver le sommeil.

Conséquences de l’insomnie due au sommeil

L’insomnie provoquée par le stress a des répercussions sur la santé et la vie socioprofessionnelle de la personne : fatigue, somnolence, baisse de productivité et de performances professionnelles, apathie, irritabilité, etc. La personne concernée ressent également des courbatures et éprouve du mal à se concentrer.

Cette situation peut persister parfois même lorsque tous les facteurs à l’origine du problème ont été supprimés. Cela s’explique par le fait que l’insomnie elle-même peut être un autre facteur de stress qui amène l’insomniaque à redouter le sommeil.

Cette situation va le pousser à modifier ses habitudes et se livrer à des activités au lit (lectures, communications tardives à travers les réseaux sociaux, grignotage, consommation d’alcool, etc.). Toutes ces activités participent au maintien de l’insomnie qui sera aussi la cause de la persévérance de l’insomnie.

En somme, le stress entraîne l’insomnie. Le manque de sommeil augmente le stress qui provoque l’anxiété. Il est difficile de s’en sortir, mais à l’aide de traitements adéquats, il est possible de retrouver une vie normale. Le traitement consiste à prendre un medicament pour dormir ou à utiliser la psychothérapie. Il porte aussi sur des remèdes naturels ou sur l’adoption de gestes simples qui aident à déstresser.

Traitements médicaux

medicament contre l'insomnie

Lorsque l’insomnie devient chronique, un suivi médical s’impose pour aider à rééquilibrer l’organisme. Votre médecin peut vous prescrire des somnifères ou sédatifs pour vous aider à calmer votre stress et à retrouver le sommeil. Un medicament pour dormir est délivré sur ordonnance médicale. Il est utile et efficace sur une courte période (pas plus de 3 semaines).

A lire également  Massage du visage : le rouleau en pierre naturelle au service de votre bien-être

Sa consommation au-delà de la durée prescrite peut entraîner d’autres conséquences comme la somnolence ou l’accoutumance. La substance ne traite pas l’insomnie et n’élimine pas la cause. Elle aide l’organisme à se détendre et à trouver le sommeil.

Elle participe également au maintien du sommeil afin que la personne concernée retrouve un peu de quiétude et de sérénité. Pour que ce médicament soit efficace, vous devez l’accompagner de psychothérapie et adopter un mode de vie saine et équilibrée.

Psychothérapie et remèdes naturels

Le rôle de la psychothérapie est de vous aider à gérer le stress. Lors des séances, vous apprendrez à comprendre et à respecter vos émotions. Vous apprendrez aussi à vous écouter et à considérer vos sentiments comme des alliés avec lesquels vous devez composer. La psychothérapie vous aide à acquérir et à consolider votre confiance en vous et à voir le côté positif des choses sans vous focaliser sur les effets néfastes.

Avec la psychothérapie, vous découvrirez vos potentialités et apprendrez à gérer au quotidien les situations de stress qui ne manqueront pas de se présenter. À côté de ces traitements, il est recommandé d’adopter un mode de vie saine et équilibrée. Il est impératif d’éviter les émotions fortes et de veiller tard la nuit.

Prenez l’habitude de dîner tôt et de façon légère. Le repas du soir peut être accompagné d’une tisane ou d’une infusion apaisante. Le thé à la menthe ou la camomille, l’extrait de valériane ou les passiflores sont autant de plantes relaxantes que vous pouvez prendre le soir pour détendre votre esprit.

A lire également  Massage femme enceinte : une solution efficace pour apaiser les tensions liées à la grossesse

Votre chambre doit être aérée et maintenue à bonne température. Vous pouvez aussi prendre une douche environ trente minutes avant de se mettre au lit. Si le sommeil tarde à venir, vous pouvez faire de la méditation. Vous pouvez aussi faire de l’exercice physique régulièrement.

Laisser une réponse