Comment ne pas déprimer à la retraite?

Vous avez des appréhensions quant à votre future vie de retraité ? Il est très courant au cours de cette période de se sentir triste ou de manquer d’énergie et de concentration. Pour vous éviter de passer par là, voici nos 7 conseils pour ne pas déprimer à la retraite.

La retraite : nouvelle vie et implications

Vu de loin, la retraite ressemble à des vacances prolongées, et cela n’est pas sans impact sur la façon de la vivre le moment venu. Avant tout, la retraite est le début d’une nouvelle vie.

Par conséquent, vous devez vous y préparer en ayant des projets, comme vous l’avez fait durant vos jeunes années. Il est donc fondamental que vous fassiez votre introspection pour définir les contours de ce que vous souhaitez pour cette nouvelle étape non moins importante.

Ce travail a pour objectif de vous permettre d’explorer de nouvelles possibilités à divers niveaux : personnel, sportif, relationnel, communautaire ou encore professionnel. Eh oui, professionnel ! Travailler après la retraite peut sembler un oxymore, mais c’est de plus en plus courant, et même bénéfique pour la santé mentale.

Ceci étant, une bonne introspection peut vous aider à vous lancer dans une activité que vous n’avez jamais essayée par le passé, sans avoir à vous préoccuper du stress du résultat.

Nos 7 conseils pour ne pas déprimer à la retraite

Se poser les bonnes questions pour une retraite loin du stress

Beaucoup de choses changeront une fois à la retraite, et vous devez vous y préparer. Ceci, en vous posant des questions comme : suis-je satisfait de la vie que j’ai menée auparavant ? Qu’est-ce que je souhaite améliorer ? Dans quoi devrais-je investir mon temps et mon énergie ? Qu’est-ce qui m’épanouit ? Voyages, campagne, activités communautaires ?

A lire également  Comment améliorer votre confort de vie grâce à l’ergonomie ?

Toutes ces questions se réfèrent à vos désirs les plus profonds. Et, à ce titre, vous devez y prêter une attention particulière. Leur insatisfaction pourrait en effet entrainer un dysfonctionnement avec des conséquences pour votre santé et vos relations avec votre entourage. La dépression n’est alors jamais loin.

C’est en prenant conscience de ces grandes remises en question et des changements à venir que vous serez en mesure de mieux vous préparer.

Anticiper votre retraite

Pour ne pas ne pas déprimer à la retraite, il est nécessaire d’anticiper son départ en pension. Certes, ce n’est jamais facile, surtout lorsque l’on ne s’y est pas préparé. Très redoutée, elle peut signifier le passage d’une vie très active à une vie complètement passive. C’est le cas de nombreuses personnes qui se retrouvent surprises par une mise à l’écart brutale de la vie active.

Source de stress et d’angoisse, cet état de choses peut être très dur à vivre. Afin d’éviter un choc énorme, il est préférable de préparer votre sortie. Cela revient entre autres à :

  • Lever le pied au boulot ;
  • Apprendre à déléguer, à transmettre votre savoir-faire au service ;
  • Développer de nouveaux centres d’intérêt ;
  • Explorer de nouvelles possibilités, etc.

L’anticipation du départ à la retraite peut varier selon les personnes et leurs responsabilités. Mais, pour plus de sérénité, il serait plus adapté de commencer à se retirer un, deux ou trois ans avant la retraite officielle. Cela vous permettra d’être moins impacté par les futurs changements.

Préparer votre avenir financier

Une autre source de stress et de crainte pour bon nombre de retraités est le manque d’argent. L’un des meilleurs moyens pour l’éviter est l’épargne. .

A lire également  Massage femme enceinte : une solution efficace pour apaiser les tensions liées à la grossesse

Les finances sont étroitement liées à la retraite et aux projets que vous souhaitez réaliser une fois que vous y serez. Développez donc des stratégies qui vont vous permettre, en plus de l’épargne, de pouvoir vivre décemment et surtout comme vous l’entendrez.

Utiliser son stress pré-retraite pour mieux la planifier

Votre plus grande peur est peut-être votre plus grande force. L’angoisse, le vide, la solitude, le stress vous seront très utiles pour vous aider à identifier les besoins primordiaux à votre paix intérieure.

Ils vous guideront lors de vos questionnements et de la mise en place de nouveaux moyens pour vous permettre de continuer à vous épanouir.

N’ayez donc pas peur de ces émotions. Apprenez à les accueillir, à les ressentir et surtout à écouter ce qu’elles ont à vous dire, car cela pourrait vous être d’un énorme secours dans votre nouvelle vie.

Partager les projets et angoisses avec l’entourage

Votre retraite, ce n’est pas que votre affaire. C’est aussi celui de votre conjoint, de vos enfants, si ce n’est celui de tout votre écosystème familial. Car, tous seront impactés à divers niveaux de ces changements : il est donc tout à fait normal d’en discuter avec eux.

Aussi, vous pourrez prendre des conseils avisés auprès de personnes que vous aimez bien et pour qui la retraite ne ressemble pas à un chemin de croix.

Ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas forcément de copier sur eux. Cependant, vous aurez une plus large possibilité pour piocher des idées que vous pourrez par la suite adapter à vos goûts et à votre personnalité.

A lire également  Crossfit  femme : une discipline de plus en plus populaire

Par contre, faites attention à ne pas prendre des décisions hâtives parce qu’elles vous semblent idéales. Si vous êtes en proie à ce genre de situation ou si vous avez des doutes, prenez la peine de tester vos décisions et regardez si cela peut vous convenir.

Se préparer à une période d’adaptation

Les premiers mois suivant la retraite sont délicats et importants à gérer. C’est une sorte de transition avec énormément de sentiments divers. Joie, peur, colère pour certains, sont autant d’émotions que vous ressentirez.

En ces moments compliqués, il sera important que vous puissiez prendre du recul et évitiez de vous précipiter dans plusieurs choses. Cela vous permettra de vous recentrer sur vous et de vraiment partir sur de bons rails.

Conclusion

Le départ en pension est un moment qui peut être extrêmement difficile à gérer lorsque l’on ne s’y est pas bien préparé. Pour ne ne pas déprimer à la retraite, il est nécessaire de se préparer en amont à ce changement de vie. Bien pensée, cette dernière peut vous procurer beaucoup de plaisir. Faites alors les bons choix et décidez de vivre une retraite sans stress.

Laisser une réponse