Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 07:13

Vaccin contre le sida : l'éternelle quête

Le congrès IAS qui se tient à Paris est l'occasion de faire le point sur les traitements contre le sida et les résultats, encourageants, de l'immunisation.

De multiples équipes de chercheurs tentent, pratiquement depuis la découverte du virus du sida, de mettre au point un vaccin contre ce redoutable agent infectieux.

Plus de 400 essais cliniques ont été réalisés jusqu'à présent sur des candidats-vaccins.

Malheureusement, un seul d'entre eux a montré une efficacité, modeste (31 % de protection) et diminuant avec le temps. Inutile de préciser le nombre d'espoirs déçus…

Et pourtant, la nécessité de trouver le moyen de mettre les populations à l'abri du VIH s'impose toujours puisque, selon les derniers chiffres d'ONUSIDA, on comptait 36,7 millions d'individus porteurs du virus en 2016 dans le monde.

Si l'on ajoute que 2 millions de personnes ont été infectées l'année précédente, on comprend bien l'absolue nécessité de prévenir les nouveaux cas.

« Parvenir à mettre au point un vaccin efficace, qui protège durant toute la vie, serait la meilleure solution pour enrayer l'épidémie à l'échelle de l'humanité », expliquait récemment Anne-Sophie Beignon, spécialiste des vaccins au CNRS dans l'unité 1184 CEA/Inserm/Université Paris-Saclay 1184 au CEA de Fontenay-aux-Roses.

Mais les difficultés sont nombreuses.

La première tient à l'extrême diversité génétique du VIH, qui mute en permanence, ce qui lui permet d'échapper aux attaques du système immunitaire.

Des souches très différentes circulent donc dans le monde.

De plus, il infecte les cellules de ce système de défense et perturbe son fonctionnement.

Enfin, il dissémine très vite dans l'organisme.

Pour les chercheurs, il est très compliqué de parvenir à lever l'ensemble de ces obstacles.

Vaccin « mosaïque » Le nouveau vaccin présenté lundi au congrès de l'International Aids Society (IAS), à Paris, parviendra-t-il à relever tous ces défis ?

En tous cas, sa particularité, par rapport aux candidats testés jusqu'à présent chez l'homme, est qu'il s'agit d'un vaccin « mosaïque », destiné à protéger contre différents clades (sous-types) du VIH. Il a été conçu par Janssen Vaccines & Prevention et le National Institute of Allergy & Infectious Diseases (NIAID) américain, en associant des éléments de différentes souches virales pour qu'il soit le plus immunogène possible.

Une étude menée sur 393 volontaires dans plusieurs pays a permis de tester 7 combinaisons différentes pour sélectionner la plus efficace.

Avec cette dernière, des anticorps ont pu être induits par le vaccin chez tous les patients, et une réponse cellulaire a eu lieu chez la majorité d'entre eux.

Mais attention, cette première étude – comme c'est toujours le cas avec un nouveau produit – n'était pas destinée à évaluer sa capacité à protéger contre l'infection par le VIH.

Néanmoins, des travaux réalisés auparavant chez le singe ont montré une immunisation à 66 %.

Si un tel résultat était obtenu chez l'homme, cela serait largement supérieur aux 31 % obtenus dans le passé par un autre candidat-vaccin, dans un essai clinique d'efficacité.

Reste maintenant à confirmer l'effet protecteur, avec ce vaccin ou un autre, car plusieurs équipes sont en concurrence.

Mais cela prendra du temps.

La prévention reste donc plus que jamais d'actualité.

PAR ANNE JEANBLANC Publié le 25/07/17 Source lepoint.fr

Vaccin contre le sida : l'éternelle quête.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires