Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 08:08

Soupçonné de conflit d'intérêts, un éminent cardiologue répond : "Pouet, pouet"

L'émission "Pièces à conviction", diffusée le 26 avril sur France 3, s'est penchée sur les essais cliniques.

Le journaliste revient notamment sur l'autorisation de mise sur le marché du Pradaxa.

En janvier 2016, un participant à un essai clinique pour le laboratoire Biotrial perdait la vie après plusieurs jours de coma.

L'émission "Pièces à conviction", diffusée le 26 avril sur France 3, est revenue sur cet essai clinique, mais aussi sur ceux qui ont conduit à la commercialisation du Pradaxa par Boehringer Ingelheim.

Le journaliste cherche à interroger le Pr Jean-Yves Le Heuzey, rythmologue à l'Hôpital Européen George Pompidou et président de la Société française de cardiologie.

Le nom de ce cardiologue apparaitrait sur la liste des experts de l'Afssaps (ex-ANSM) pour le Pradaxa et le Pr déclare aussi avoir eu des contrats de consultant pour Boehringer Ingelheim.

A l'occasion d'un congrès de cardiologie à Paris, le journaliste interroge le Pr Jean-Yves Le Heuzey.

"J'ai une petite question sur le Pradaxa. Vous êtes rémunéré par le laboratoire Boehringer… Je voulais savoir si vous pensiez que ce n'était pas un problème de conflit d'intérêt…", demande le journaliste.

"Pouet, pouet", lâche alors le médecin.

Face à l'insistance du journaliste, il rétorque : "Je vous ai dit 'pouet, pouet'.

C'est la réponse favorite de mon fils."

En 2013, les familles de quatre personnes âgées qui prenaient du Pradaxa avaient porté plainte contre le laboratoire et contre l'ANSM.

Le parquet avait classé la plainte sans suite en 2014.

Voir l'émission en intégralité sur Francetvinfo.fr

Par F Na. le 06-05-2017

Soupçonné de conflit d'intérêts, un éminent cardiologue répond : "Pouet, pouet" .

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires