Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 07:49

YRelation évolutionniste des Rickettsiae et des mitochondries.

Emelyanov VV. FEBS Lett. 2001. Les données phylogénétiques confirment l'origine des mitochondries de l'ordre alpha-protéobactérien Rickettsiales.

Ce taxon de haut rang comprend des endosymbiontes intracellulaires exceptionnellement obligatoires de cellules eucaryotes, et comprend la famille Rickettsiaceae et un groupe de micro-organismes appelés endosymbiontes de type Rickettsia (RLE).

Les analyses phylogénétiques les plus détaillées des séquences de petits sous-groupes d'ARNr et de chaperonine 60 montrent systématiquement que les RLE ont émergé avant les clades de sœurs de Rickettsiaceae et de mitochondries.

Ces données suggèrent que l'origine des mitochondries et Rickettsiae a été précédée par la relation mutuelle à long terme d'une bactérie intracellulaire avec un pro-eucaryote, dans lequel un envahisseur a perdu beaucoup de gènes dispensables, et a néanmoins développé des protéines porteuses pour échanger l'ATP dérivé de la respiration

Pour les métabolites de l'hôte comme envisagé dans la théorie classique des endosymbiontes. PMID 11457448 [PubMed - indexé pour MEDLINE] Texte intégral au site de la revue

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1016/S0014-5793(01)02618-7/abstract

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires