Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 08:21
J Nat Med. 2011 Apr;65(2):370-4. Epub 2010 Nov 17.

Antifibrotic activity of coumarins from Cnidium monnieri fruits in HSC-T6 hepatic stellate cells.

Source

College of Pharmacy, Chungbuk National University, 410 Seongbong-ro, Heungduk-gu, Cheongju 361-763, Korea.

 

The CHCl(3) fraction of Cnidium monnieri fruits significantly inhibited the proliferation of hepatic stellate cells in an in-vitro assay system employing HSC-T6 hepatic stellate cell lines.

Activity-guided fractionation of the CHCl(3) fraction of C. monnieri led to the isolation of ten coumarins:

osthol (1), meranzin (2), auraptenol (3), meranzin hydrate (4), 7-hydroxy-8-methoxy coumarin (5), imperatorin (6), xanthotoxol (7), xanthotoxin (8), bergapten (9) and isopimpinellin (10).

Of these, compounds 1 and 6 significantly inhibited proliferation of HSCs in a time- and concentration-dependent manner.

In addition, compounds 1 and 6 significantly reduced collagen content in HSC-T6 cells.

 

PMID:
 
21082271
 
[PubMed - in process]
Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 08:15
Am J Physiol Lung Cell Mol Physiol. 2011 Mar;300(3):L380-90. Epub 2010 Dec 10.

Trimethylangelicin reduces IL-8 transcription and potentiates CFTR function.

Source

Laboratory of Molecular Pathology, Univ. Hospital of Verona, Italy.

Chronic inflammatory response in the airway tract of patients affected by cystic fibrosis is characterized by an excessive recruitment of neutrophils to the bronchial lumina, driven by the chemokine interleukin (IL)-8.

We previously found that 5-methoxypsoralen reduces Pseudomonas aeruginosa-dependent IL-8 transcription in bronchial epithelial cell lines, with an IC(50) of 10 μM (Nicolis E, Lampronti I, Dechecchi MC, Borgatti M, Tamanini A, Bezzerri V, Bianchi N, Mazzon M, Mancini I, Giri MG, Rizzotti P, Gambari R, Cabrini G. Int Immunopharmacol 9: 1411-1422, 2009).

Here, we extended the investigation to analogs of 5-methoxypsoralen, and we found that the most potent effect is obtained with 4,6,4'-trimethylangelicin (TMA), which inhibits P. aeruginosa-dependent IL-8 transcription at nanomolar concentration in IB3-1, CuFi-1, CFBE41o-, and Calu-3 bronchial epithelial cell lines.

Analysis of phosphoproteins involved in proinflammatory transmembrane signaling evidenced that TMA reduces the phosphorylation of ribosomal S6 kinase-1 and AKT2/3, which we found indeed involved in P. aeruginosa-dependent activation of IL-8 gene transcription by testing the effect of pharmacological inhibitors.

In addition, we found a docking site of TMA into NF-κB by in silico analysis, whereas inhibition of the NF-κB/DNA interactions in vitro by EMSA was observed at high concentrations (10 mM TMA).

To further understand whether NF-κB pathway should be considered a target of TMA, chromatin immunoprecipitation was performed, and we observed that TMA (100 nM) preincubated in whole living cells reduced the interaction of NF-κB with the promoter of IL-8 gene.

These results suggest that TMA could inhibit IL-8 gene transcription mainly by intervening on driving the recruitment of activated transcription factors on IL-8 gene promoter, as demonstrated here for NF-κB. Although the complete understanding of the mechanism of action of TMA deserves further investigation, an activity of TMA on phosphorylating pathways was already demonstrated by our study.

Finally, since psoralens have been shown to potentiate cystic fibrosis transmembrane conductance regulator (CFTR)-mediated chloride transport, TMA was tested and found to potentiate CFTR-dependent chloride efflux.

In conclusion, TMA is a dual-acting compound reducing excessive IL-8 expression and potentiating CFTR function.

PMID:
 
21148790
 
[PubMed - in process]
Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 08:07
Pharmacol Rep. 2010 Nov-Dec;62(6):1231-6.

Anticonvulsant effects of four linear furanocoumarins, bergapten, imperatorin, oxypeucedanin, and xanthotoxin, in the mouse maximal electroshock-induced seizure model: a comparative study.

Source

Department of Pathophysiology, Medical University of Lublin, Jaczewskiego 8, PL 20-950 Lublin, Poland. jarogniew.luszczki@umlub.pl

The aim of this study was to determine and compare the anticonvulsant activities of four natural furanocoumarins [bergapten (5-methoxypsoralen), imperatorin (8-isopentenyloxypsoralen), oxypeucedanin (5-epoxy-isopentenyloxypsoralen) and xanthotoxin (8-methoxypsoralen)] in the maximal electroshock-induced seizure test in mice.

 

The anticonvulsant effects of bergapten, imperatorin, oxypeucedanin, and xanthotoxin were evaluated at 15, 30, 60 and 120 min after their systemic (intraperitoneal) administration.

Tonic hind limb extension (seizure activity) was evoked in adult albino Swiss mice by a current (sine-wave, 25 mA, 500 V, 50 Hz, 0.2 s stimulus duration) delivered via auricular electrodes.

The time courses of protection by bergapten, imperatorin, oxypeucedanin and xanthotoxin against maximal electroshock-induced seizures revealed that 300 mg/kg imperatorin and xanthotoxin (C-8 substituted derivatives of psoralen) exerted strong anticonvulsant activity, whereas 300 mg/kg bergapten and oxypeucedanin (C-5 substituted derivatives of psoralen) did not produce any anticonvulsant activity in this model.

In conclusion, imperatorin and xanthotoxin ( 8 MOP ) protected the animals against maximal electroshock-induced seizures, whereas bergapten and oxypeucedanin, despite their chemical and structural similarities to xanthotoxin and imperatorin, exerted no anticonvulsant activity in this seizure test.

PMID:
 
21273683
 
[PubMed - in process] 
Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 08:00
Phytochemistry. 2011 Apr 12. [Epub ahead of print]

Furanocoumarins from Dorsteniafoetida.

Source

Leibniz Institute of Plant Biochemistry, Department of Bioorganic Chemistry, Weinberg 3, D-06120 Halle/Saale, Germany.

The linear furanocoumarins 5-(2,3-epoxy-3-methyl-butoxy)-chalepensin, 5-methoxy-3-(3-methyl-2,3-dihydroxybutyl)-psoralen-diacetate (7), 5-methoxy-3-[3-(β-d-glucopyranosyloxy)-2-acetyloxy-3-methyl-butyl]-psoralen and 5-(3-methyl-2,3-dihydroxybutyloxy)-3-[3-(β-d-glucopyranosyloxy)-2-hydroxy-3-methyl-butyl]-psoralen, and the coumarin derivative 7-hydroxy-5-methoxy-6-carboxymethyl-3-[3-(β-d-glucopyranosyloxy)-2-hydroxy-3-methyl-butyl]-coumarin were isolated from the leaves of Dorstenia foetida (Moraceae) along with the known compounds psoralen, bergapten, isopimpinellin, phellopterin, 5-methoxychalepensin and turbinatocoumarin.

Further furanocoumarins were characterized by ESI-MS/MS investigations. The nonpolar extracts of D. foetida exhibit antifungal, antibacterial and cytotoxic activity, however, no anthelminthic activity.

 

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 07:55
BMC Biochem. 2011 Apr 15;12(1):15. [Epub ahead of print]

Bergamot (Citrus bergamia Risso) fruit extracts and identified components alter expression of interleukin 8 gene in cystic fibrosis bronchial epithelial cell lines.

BACKGROUND:

 

Cystic fibrosis (CF) airway pathology is a fatal, autosomal, recessive genetic disease characterized by extensive lung inflammation.

After induction by TNF-alpha, elevated concentrations of several pro-inflammatory cytokines (i.e. IL-6, IL-1beta) and chemokines (i.e. IL-8) are released from airway epithelial cells.

In order to reduce the excessive inflammatory response in the airways of CF patients, new therapies have been developed and in this respect, medicinal plant extracts have been studied.

In this article we have investigated the possible use of bergamot extracts (Citrus bergamia Risso) and their identified components to alter the expression of IL-8 associated with the cystic fibrosis airway pathology.

METHODS:

 

The extracts were chemically characterized by 1H-NMR (nuclear magnetic resonance), GC-FID (gas chromatography-flame ionization detector), GC-MS (gas chromatography-mass spectrometry) and HPLC (high pressure liquid chromatography).

Both bergamot extracts and main detected chemical constituents were assayed for their biological activity measuring (a) cytokines and chemokines in culture supernatants released from cystic fibrosis IB3-1 cells treated with TNF-alpha by Bio-Plex cytokine assay (b) accumulation of IL-8 mRNA by real-time PCR.

RESULTS:

 

The extracts obtained from bergamot (Citrus bergamia Risso) epicarps contain components displaying an inhibitory activity on IL-8.

Particularly, the most active molecules were bergapten and citropten. These effects have been confirmed by analyzing mRNA levels and protein release in the CF cellular models IB3-1 and CuFi-1 induced with TNF-alpha or exposed to heat-inactivated Pseudomonas aeruginosa.

CONCLUSIONS:

 

These obtained results clearly indicate that bergapten and citropten are strong inhibitors of IL-8 expression and could be proposed for further studies to verify possible anti-inflammatory properties to reduce lung inflammation in CF patients.

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 18:23
Biochem Pharmacol. 2004 Aug 1;68(3):453-62.

Molecular mechanisms in C-Phycocyanin induced apoptosis in human chronic myeloid leukemia cell line-K562.

Source

Department of Animal Sciences, School of Life Sciences, University of Hyderabad, Hyderabad 500046, India.

C-Phycocyanin (C-PC), the major light harvesting biliprotein from Spirulina platensis is of greater importance because of its various biological and pharmacological properties.

 

It is a water soluble, non-toxic fluorescent protein pigment with potent anti-oxidant, anti-inflammatory and anti-cancer properties.

 

In the present study the effect of highly purified C-PC was tested on growth and multiplication of human chronic myeloid leukemia cell line (K562).

 

The results indicate significant decrease (49%) in the proliferation of K562 cells treated with 50 microM C-PC up to 48 h.

 

Further studies involving fluorescence and electron microscope revealed characteristic apoptotic features like cell shrinkage, membrane blebbing and nuclear condensation.

 

Agarose electrophoresis of genomic DNA of cells treated with C-PC showed fragmentation pattern typical for apoptotic cells. Flow cytometric analysis of cells treated with 25 and 50 microM C-PC for 48 h showed 14.11 and 20.93% cells in sub-G0/G1 phase, respectively. C-PC treatment of K562 cells also resulted in release of cytochrome c into the cytosol and poly(ADP) ribose polymerase (PARP) cleavage.

 

These studies also showed down regulation of anti-apoptotic Bcl-2 but without any changes in pro-apoptotic Bax and thereby tilting the Bcl-2/Bax ratio towards apoptosis.

 

These effects of C-PC appear to be mediated through entry of C-PC into the cytosol by an unknown mechanism.

 

The present study thus demonstrates that C-PC induces apoptosis in K562 cells by cytochrome c release from mitochondria into the cytosol, PARP cleavage and down regulation of Bcl-2.

 

 

PMID:
 
15242812
 
[PubMed - indexed for MEDLINE]
Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 18:20
Zhongguo Shi Yan Xue Ye Xue Za Zhi. 2006 Aug;14(4):658-61.

[Effects of integrin beta1 on phycocyanin inhibiting proliferation of K562 cells].

[Article in Chinese]

Source

Department of Hematology, The Second Hospital, Hebei Medical Univercity, Shijiazhuang 050000, China.

 

This study was purposed to investigate the effect of phycocyanin at different concentration on proliferation of K562 cells, to detect the changes of integrin beta1 expression and intracellular focal adhesion kinase (FAK) gene expression on the surface K562 cells treated with phycocyanin, and to explore the possible mechanism of integrin beta1 effect on phycocyanin inhibiting proliferation of K562 cells.

 

The expression level of integrin beta1 on the surface of K562 cells was evaluated by flow cytometry (FCM); the growth of K562 cells treated with phycocyanin was measured by MTT assay; the expression level of FAK mRNA was analyzed by relatively quantitative RT-PCR after four-day culture of K562 cells with phycocyanin of 40 microg/ml, 80 microg/ml and 160 microg/ml, respectively.

 

The results showed that integrin beta1 expression on the surface of K562 cells was significantly higher than that in bone marrow mononuclear cells (BMMNC) from normal subjects. Phycocyanin could not change the level of integrin beta1 expression.

 

Phycocyanin could increase the expression of FAK gene on K562 cells and inhibit the proliferation of K562 cells. It is concluded that phycocyanin can inhibit the proliferation of K562 cells through enhancing the conjunction of cell stroma with integrin beta1 on K562 cell surface, up-regulating the expression level of FAK gene in K562 cells, restoring the signaling pathway of proliferation inhibition mediated by integrin beta1.

 

The possible mechanism of phycocyanin in the proliferation inhibition of K562 cells is to increase the expression of FAK gene.

 

The phycocyanin may be considered as a potential agent for inhibition of cancer cell proliferation.

PMID:
 
16928294
 
[PubMed - indexed for MEDLINE]
Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 18:16
Egypt J Immunol. 2008;15(2):161-7.

C-Phycocyanin inhibits cell proliferation and may induce apoptosis in human HepG2 cells.

Source

Department of Internal Medicine, Faculty of Medicine, Zagazig University, Zagazig, Egypt.

 

C-Phycocyanin (C-Pc) is one of the major biliprotein pigments of unicellular cyanbacterium of Spirulina platenesis, it has nutritional, medicinal, and hepatoprotectant application.

 

The growth and multiplication of human hepatoma cell lines (HepG2) under the effect of different concentrations of C-PC (0.8, 1.75, 3.5 and 7.0 microg/ml) against untreated cells as control for 24h were investigated.

 

The results showed that the proliferating cells in presence of C-PC reached 70, 51, 44, and 39%, respectively.

 

The results revealed that the greatest reduction in proliferation of cells was recorded at 7.0 microg/ml and LC50 at 1.75 microg/ml of C-PC.

 

In parallel, to the previous results HCl-denatured MG-P revealed that in mass of cells there is a pattern of apoptosis because the expanded cytoplasmic area (bluish-green) reduced and appeared faintly red as C-PC concentration increased.

 

Moreover, the cells lost all the nuclear entities then, become fragmented and having no nuclear remnants.

 

The C-PC may be a new potential anti-cancer drug for therapy of human hepatoma cells.

 

 

PMID:
 
20306699
 
[PubMed - indexed for MEDLINE]
Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 18:10
Eur J Pharmacol. 2010 Dec 15;649(1-3):74-83. Epub 2010 Sep 19.

C-Phycocyanin inhibits MDR1 through reactive oxygen species and cyclooxygenase-2 mediated pathways in human hepatocellular carcinoma cell line.

Source

School of Life Sciences, University of Hyderabad, Hyderabad-500046, India.

 

The effects of C-Phycocyanin (C-PC), a biliprotein from Spirulina platensis on the regulation of multidrug resistance-1 (MDR1), a poly glycoprotein in human hepatocarcinoma cell line, HepG2 were reported.

 

The results revealed that a significant down regulation of MDR1 expression in C-PC treated HepG2 cells was through reactive oxygen species and cyclooxygenase-2 (COX-2) mediated pathways.

 

C-PC in a concentration dependent manner increased the accumulation of doxorubicin in HepG2 cells and enhanced sensitivity of the cells to doxorubicin by 5 folds.

 

The induction of MDR1 expression by PGE₂ and its down regulation by C-PC and DPI (Diphenylene iodonium, NADPH oxidase inhibitor) or by COX-2 knockdown suggest that the enhanced sensitivity of HepG2 cells to doxorubicin by C-PC is mediated by the down regulation of MDR1 expression.

 

Further studies reveal the involvement of NF-κB and AP-1 in the C-PC induced down regulation of MDR1. Also the inactivation of the signal transduction pathways involving Akt, ERK, JNK and p38 by C-PC was observed.

 

The present study thus demonstrates the efficacy of C-PC in overcoming the MDR1 mediated drug resistance in HepG2 cells by the down regulation of reactive oxygen species and COX-2 pathways via the involvement of NF-κB and AP-1.

 

PMID:
 
20858479
 
[PubMed - indexed for MEDLINE]
Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 10:17




De nombreuses études ont montré l’intérêt des extraits de Spiruline pour la santé, et le rôle prépondérant de la
Phycocyanine :


-   Activité anti-oxydante et anti-radicalaire très forte


-    Protection et détoxication du système foie-rein


-    Protection des cellules et du système sanguin


-    Renforcement du système immunitaire et activité
anti-inflammatoire


 


Ces études sont présentées en annexe.


 


Un extrait actif, protégé et
préservé


 


L’extrait liquide de Spiruline fraîche permet de préserver les molécules sous leurs formes natives.


La phycocyanine, les polysaccharides, les vitamines sont extraites avec l’eau d’enrobage et les autres molécules
qui les entourent dans le cytoplasme de la spiruline.


Contrairement à la spiruline séchée, ces molécules gardent leur forme spatiale dite quaternaire dans le
Spirulysat. Leurs propriétés biologiques sont ainsi préservées. L’extraction à froid garanti un respect total des micronutriments.


Par exemple l’activité anti-oxydante SOD est 1000 fois plus grande dans l’extrait liquide que dans la spiruline
sèche. Par ailleurs la phycocyanine est toujours capable de capter l’énergie du soleil : l’extrait blanchit progressivement à la lumière et doit être conservé dans l’obscurité.


 


Grande bio-disponibilité


La forme liquide permet une assimilation rapide. Plusieurs études in vivo montrent les effets de l’extrait sur
des organismes vivants : augmentation de l’activité SOD, de la Gluthation peroxydase
et de la peroxydation des lipides.


 


 


Activité antioxydante,  antiradicalaire et protection contre les
dommages du stress oxydatif


 


Activité anti-radicalaire


 


L’activité anti-radicalaire de la Phycocyanine a été comparée aux activités de 2 substances de référence en
agroalimentaire : le tocophérol et le BHA.


 


Activité antioxydante équivalente SuperOxyde Dismutase (SOD)


 


La Superoxyde dismutase est l’enzyme nécessaire au maintient de la vie en présence d’oxygène pour éliminer les
espèces d’oxygène actif toxiques pour les cellules. L’activité SOD équivalente de la Phycocyanine a été mesurée par le CEVA (Centre d’étude et de Valorisation des Algues) par dosage.


Les résultats montrent une activité environ 45 fois plus importante que l’activité SOD normale du sang humain.
Pour un adulte avec 5 l de sang, une ampoule de Phycocyanine apporte donc une augmentation de presque 10% de l'activité SOD équivalente de l'ensemble du système sanguin (en supposant une
assimilation complète dans le système sanguin).


 


Par comparaison l’activité SOD de poudre de spiruline est environ 1000 fois plus faible.


 


Etudes sur l’activité anti-oxydante


 


L’activité anti-oxydante et antiradicalaire de la phycocyanine a été testée contre


les radicaux oxygénés (O -, OH., RO.), peroxyles, hydroxyles,
le desoxyribose, le peroxynitrite, et par rapport à la peroxydation des lipides du foie.


 


Toutes les expériences ont été concluantes et une activité équivalente au trolox, à la catéchine et à l’acide
urique ont été calculées (référence 1, 2, 5 et 6). Certaines études se sont penchées sur l’explication et le mécanisme de cette activité (référence 2 et 3).


 


L’ingestion de phycocyanine a montré chez le rat une protection totale contre la peroxydation des lipides, et la
capacité de la phycocyanine a détruire les radicaux libres à l’intérieur des cellules (APP3), en maintenant le niveau de Glucathion peroxydase.


 


Les applications de cette activité ont été étudiées pour la protection du foie (référence 6 et 1 et thème 2), de
l’ADN (référence 4), du cœur (Référence APP1 et APP2).


 


La diminution du stress oxydatif par la phycocyanine est à chaque fois impliquée dans les résultats
obtenus.


 


 


 


 


1. Propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la C-phycocyanine issue d'algues bleu vertes. Pharmacology
Department, National Center for Scientific Research, CNIC, Havana, Cuba


2. Activité antioxydante de différentes fractions d'extrait protéiques de Spirulina platensis. XXIV Int.
Congress of the Latin Mediterranean Pharmaceutical Society, Assisi (Italy). 20-23 Sept. 2000


3. Activités antioxydantes de la phycocyanobiline préparée à partir de Spirulina platensis. Division of
Applied Biosciences, Graduate School of agriculture, Kyoto Université, Japan


4.            Elimination du peroxynitrite par la
phycocyanine et la phycocyanobiline issues de Spirulina platensis. Chemical Biology Unit, Jawaharlal Nehru Centre for Advanced Scientific Research, Bangalore, India


5.            La cinétique de destruction des groupes
bilin de la phycocyanine par les radicaux peroxyle. Department of Chemistry, Faculty of Chemistry and Biology, Universidad de Santiago de Chile, Santiago, Chile


6. La C-phycocyanine : un puissant anti-radicalaire contre les radicaux peroxyle in vivo et in vitro. Department
of Organic Chemistry, Indian Institute of Science, Bangalore, 560 012, India.


APP1- La C-phycocyanine protège des blessures du cœur lors des perfusions ischémiques. Internal Medicine, Ohio
State University, Columbus, OH, USA.


APP2- La C-Phycocyanine réduit le stress oxydatif lié à la Doxorubicin et la mort des cellules cardiaques chez le
rat adulte. From the *Center for Biomedical EPR Spectroscopy and Imaging, Davis Heart and Lung Research Institute, Department of Internal Medicine, The Ohio State University, Columbus,


APP3- Effet Salubre de la C-phycocyanin contre les dommages rénaux amenés par l’oxalate. Département de Biochimie
Médicale, Dr. AL Mudaliar Post-Graduate Institute of Basic Medical Sciences, University of Madras, Taramani, Chennai-600 113, India.


 


 


2. Activité Hépathoprotectrice et Détoxifiante (foie/rein)


 


Plusieurs études ont montré l’action protectrice exercée sur le foie par un extrait aqueux de spiruline. Dans le
cas de la fibrose chronique du foie, il a été montré in-vitro le rôle inhibiteur de l’extrait de spiruline sur les cellules responsables du développement de la maladie (cellules hépatites
stellaires, référence 7).


L’effet régulateur de la phycocyanine sur le foie est montré par l’étude de l’action sur les cellules de Küpffer
(référence 8).


En complément le pouvoir de régulation du cholestérol sanguin par la spiruline a pu être expliqué en grande
partie par la phycocyanine selon une étude Japonaise (référence 9).


Par ailleurs la capacité de la phycocyanine a protégé le foie contre des dommages oxydants par des résidus de
molécules chlorés (référence 10) et les reins contre le mercure et les résidus de molécules chimiques de synthèse a aussi été soulignée (référence 11).


Enfin la phycocyanine permet de prévenir et de traiter les coliques néphrétiques liées à l’oxalate de sodium chez
les rats (référence 12, 13 et 13 bis). Le mécanisme est encore une diminution du stress oxydatif, avec augmentation du taux de glucathion.


 


7.            Activité anti-oxydante et anti-proliférative
des extraits de spiruline et de chlorelle. Département de Chimie appliquée, National Chi-Nan University, Puli, Nantou, Taiwan.


8.            Influence de la C-phycocyanine sur les
paramètres hépato-cellulaires liés au stress oxydatif du foie et au fonctionnement de la cellule de Küpffer. Centro de Investigaciones del Ozono, Centro Nacional de Investigaciones Cientificas,
Ciudad de la Habana, Cuba


9. Une protéine nouvelle C-Phycocyanin joue un rôle Crucial dans l’action de régulation du cholestérol sanguin
par la Spiruline concentrée chez les rats. Département de science vivante appliquée, Faculty of Applied Biological Sciences, Gifu University, Gifu 501-1193, Japan


10. Effets hépatoprotecteurs de la C-phycocyanine : protection contre le tétrachlorure de carbone et le
R-(+)-pulegone impliqués dans l'hépatotoxicité chez les rats. Department of Organic Chemistry, Indian Institute of Science, Bangalore, 560 012, India.


11. Effets de la Spiruline sur la toxicité rénale induite par du mercure inorganique et le cisplatine. Fukino et
al, Eisei Kagaku, Japon 1990


12. Effet Salubre de la C-phycocyanin contre les dommages rénaux amenés par l’oxalate. Département de Biochimie
Médicale, Dr. AL Mudaliar Post-Graduate Institute of Basic Medical Sciences, University of Madras, Taramani, Chennai-600 113, India.


13. Rôle prophylactique de la phycocyanine: a study of oxalate mediated renal cell injury. Department of Medical
Biochemistry, Dr. ALM Postgraduate Institute of Basic Medical Sciences, University of Madras, Taramani, Chennai 600113, India.


13-bis Les dommages néphrétiques liés à l’oxalate et leur inhibition par la C-phycocyanine: une étude sur des
rats urolitiques. Department of Medical Biochemistry, Dr. A.L.M. Postgraduate Institute of Basic Medical, Sciences, University of Madras, Taramani, Chennai, 600 113, India


 


3. Protection cellulaire et du système sanguin


 


Deux études récentes ont montré l’action de la phycocyanine sur les paramètres sanguins :


La régulation du cholestérol (référence 14) et l’agrégation des plaquettes en vue de la prévention des
thromboses (référence 15 et 15 bis), et des phlébites.


Une étude a par ailleurs montré que la phycocyanine associée aux polysaccharides de la spiruline
permettait d’augmenter la synthèse des globules rouges (référence 19).


La protection des cellules du cervelet, et contre les dommages neuronaux ont fait l’objet de deux études
séparées de l’université de Barcelone (référence 16 et 17).


Dans la deuxième étude les chercheurs concluaient dans l’intérêt de la phycocyanine pour traiter les
dommages oxydatifs neuronaux dans les maladies neurovégétatives comme Alzheimer et Parkinson.


Enfin une dernière étude a montré l’action de protection des Erythrocytes humains contre les radicaux
peroxyles, avec une efficacité 16 fois plus grande que le trolox et 20 fois plus grande que la vitamine C (référence 18).


 


14. Une protéine nouvelle C-Phycocyanin joue un rôle Crucial dans l’action de régulation du cholestérol sanguin
par la Spiruline concentrée chez les rats. Département de science vivante appliquée, Faculty of Applied Biological Sciences, Gifu University, Gifu 501-1193, Japan


15. C-phycocyanin, un très puissant inhibiteur de l’agrégation des plaquettes extrait de la Spiruline. Institut
de Pharmacologie et Institut de Sciences Médicales, Taipei Medical University, Taipei 110, Taiwan.


15.bis Mécanismes impliqués dans l’effet anti-coagulant de la C-phycocyanin. Department of Pharmacology, College
of Medicine, Kaohsiung Medical University, Kaohsiung, Taiwan, Republic of China.


16. La C-phycocyanine protège les cellules du granule de cervelet contre les apoptoses provoquées par un léger
retrait de potassium / sérum. Unité de Pharmacologie et Pharmacopée, Facultat de Farmacia, Nucli Universitari de Pedralbes, Barcelona, Spain


17. Les effets protecteurs de la C-phycocyanine contre les dommages neuronaux provoqués par de l'acide kainique
dans l'hippocampe du rat. Unité de Pharmacologie et Pharmacopée, Facultat de Farmacia, Nucli Universitari de Pedralbes, Barcelona, Spain


18. La Phycocyanine est un Antioxydant Protecteurr des Erythrocytes Humains contre la lyse par les Radicax
Peroxyls. Department of Pharmacology, National Center for Scientific Research, PO Box 6412. Havana City. Cuba


19. Effets des polysaccharides et de la phycocyanine issus de la spiruline sur le sang périphérique et le système
hématopoïétique de moelle osseuse chez les souris. April 1994. Pub. In Proc. of Second Asia Pacific Conf. On Algal Biotech. Univ of Malaysia. P.58. China


 


4. Renforcement du Système immunitaire


Plusieurs éléments concourent au renforcement du système immunitaire : 􏰈


L’augmentation du nombre de macrophages, lymphocytes et de leur activité (référence 20 et 22) 􏰈


L’augmentation du nombre de cellules productrices d’anticorps et la stimulation de leur production (référence 21 et 22 et 23) 􏰈                 


L’augmentation du nombre de globule blanc et de globules rouges par les polysaccharides de la spiruline (référence 25). 􏰈                 


Une action antivirale, limitant la réplication de certains virus (référence 24 et 24 bis) Par ailleurs le manque d’antioxydant est directement source de faiblesse pour les organismes humains comme l’a montré
l’étude SUVIMAX.


L’action anti- oxydante participe donc aussi au renforcement du système immunitaire.


 


20. Augmentation du Potentiel phagocytaire des macrophages de chats après une exposition à un extrait soluble de
Spiruline in vitro. Department of Poultry Science, North Carolina State University, Raleigh 27695-7608, USA


21.Augmentation de la production d'anticorps chez les souris nourries avec Spirulina. Department of Health and
Nutrition, Kagawa Nutrition University, Sakado, Japan.


22. Activation du système immunitaire par la spiruline: augmentation de la production d’ interféron et de la
cyto-toxicité des cellules tueuses par l’administration orale d’un extrait aqueux chaud de Spirulina platensis. Department of Immunology, Osaka Medical Center for Cancer and Cardiovascular
Diseases, Japan.


23. La phycocyanin augmente la sécrétion d’anticorps IgA et supprime la réponse allergénique des anticorps IgE
chez la souris vaccinée avec des antigènes encapsulés dans des micro- particules biodégradables.


24.Inhibition de la réplication du HIV-1 par un extrait aqueux de Spirulina platensis (Arthrospira platensis).
Laboratory of Viral Pathogenesis, Dana-Farber Cancer Institute, and Harvard Medical School, Boston, Massachusetts 02115, USA.


24-bis Calcium Spirulan, un inhibiteur de la des réplications des virus à enveloppe, tiré d’une algue bleue,
Spirulina platensis. Faculty of Pharmaceutical Sciences and School of Medicine, Toyama Medical and Pharmaceutical University, Toyama, Japan.


 


5. Activité anti-inflammatoire


 


Les études ont été effectuées sur divers problèmes inflammatoires in vivo :


Colite de rat (référence 25) Inflammation des oreilles (référence 26 et 29) Arthrite (référence 28)


Elles lient ces propriétés au pouvoir anti-oxydant et anti-radicalaire de la phycocyanine et des extraits aqueux
de spiruline (référence 27 et 28 et 29).


Une étude propose le rôle inhibiteur d’une enzyme comme source des activités anti-inflammatoires (référence
30).


 


25. Activité anti-inflammatoire d'un extrait de phycocyanine sur une colite de rat provoquée par de l'acide
acétique. Pharmacological Research, Vol. 39, No. 1, 1999


26.Effets d'extrait de phycocyanine sur les niveaux de prostaglandine E2 dans un test d'inflammation d'oreille de
souris. Arzneim.-Forsch./Drug Res. 50 (II), 1106-1109 (2000)


27. Effets d'extrait de phycocyanine sur le facteur alpha nécrosant des tumeurs et sur les niveaux de nitrite
dans des sérums de souris traités avec de l'endotoxine. Arzneim.-Forschung./Drug Res. 51 (II), 733-736 (2001)


28.Effets inhibiteurs de la spiruline sur l'arthrite de souris induite par zymosan. Drug development research
48:70-75 (1999)


29.Etudes complémentaires sur l'activité anti-inflammatoire de la phycocyanine dans des modèles animaux
d'inflammation. Inflammation Research 47 (1998) 334-338


30. Inhibition sélective
de la cyclooxygénase-2 par la C-phycocyanine, une biliprotéine issue de Spirulina platensis. Department of Organic Chemistrey, Indian Institute of Science, Bangalore, 560 012,
India


 


6. Autres


 


Les extraits aqueux de spiruline et la phycocyanine ont été étudiés sous d’autres points de vue :


études anti-tumorales (référence 31 et 32, 33 et 34), protection contre les effets des rayonnements ionisants (radio-activité, rayonnements X) (référence 33 et 34). D’autres études ont porté
sur l’aspect anti-viral des polysaccharides de la spiruline, notamment la famille des polysaccharides sulfatés.


 


31. Activités inhibitrices des protéines de Spirulina platensis par photo-immobilisation du bio-
matériel sur la prolifération des cellules cancéreuses. Biotechnology Research Institute, South China Normal University, Guangzhou 510631.


32. Effets inhibiteurs de la phycocyanine issue de Spirulina platensis sur la croissance des cellules
K562 de leucémie humaine. Department of Animal Sciences, School of Life Sciences, University of Hyderabad, Hyderabad 500046, India.


33. Phycocyanin-mediated apoptosis in AK-5 tumor cells involves down-regulation of Bcl-2 and generation of ROS.
Centre for Cellular and Molecular Biology, Hyderabad 500 007, India.


34. Effet radioprotecteur de l'extrait de Spirulina platensis sur les cellules de moelle osseuse de
souris étudié en utilisant le test du micronoyau Department of Biotechnology, Zhongkai Agriculture and Technology College, Guangzhou People's Republic of China


35. Utilisation post-radiative de complexes contenant des vitamines et d'un extrait de phycocyanine dans les
lésions faites par radiation chez le rat. Mechnikov Odessa State University, Ukraina.


36. Le recombinant de la sous-unité bêta de la C-phycocyanin inhibe la prolifération des cellules cancéreuses et
induit apoptose. Department of Biology, Georgia Cancer Center, Georgia State University, University Plaza, Atlanta, GA 30303, USA; State Key Laboratory of Freshwater Ecology and Biotechnology,
Institute of Hydrobiology, Chinese Academic of Science, Wuhan 430072, China; Graduate School of the Chinese Academy of Sciences, Beijing 100039, China.


 


 


ANTIOXYDANT & ANTI-RADICALAIRE


 


1.Propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la C-phycocyanine issue d'algues
bleu-vertes


 


Romay C, Armesto J, Remirez D, Gonzalez R, Ledon N, Garcia I. Pharmacology Department, National Center for
Scientific Research, CNIC, Havana, Cuba


 


OBJECTIF: La phycocyanine est un pigment trouvé dans des algues bleu-vertes qui contient une chaîne ouverte de
tétrapyrroles avec des propriétés anti- radicalaires potentielles. Nous avons étudié ses propriétés antioxydantes.


MATERIEL ET METHODES: La phycocyanine a été évaluée comme étant un antioxydant présumé in vitro en
utilisant:


a) de la chémiluninescence améliorée au luminol (LCL) générée par trois différentes espèces de radicaux (O -, OH.,
RO.) et par des leucocytes polymorphonucléaires humains activés au zymosan (PMNLs),


b) un essai au desoxyribose


c) une inhibition de la peroxydation des lipides microsomaux du foie induite


par Fe2+-acide ascorbique.


L'activité antioxydante a également été testée in vivo dans une inflammation de patte de souris induite par le
Glucose Oxydase(GO).


RESULTATS: Les résultats ont indiqué que la phycocyanine est capable de neutraliser les radicaux OH.
(IC50 = 0.91mg/ml) et RO. (IC50 = 76μg/ml), avec une activité
équivalente à, respectivement, 0.125mg/ml de diméthyle sulphoxide (DMSO) et à 0.038μg/ml de trolox, les inhibiteurs spécifiques de ces radicaux. Dans l'essai au désoxyribose la constante de vitesse du second
ordre était de : 3.56*1011 M(-1) S (-1), ce qui est similaire à ce qui est obtenu par certains anti- inflammatoires non-stéroïdiens. La phycocyanine
inhibe également la peroxydation des lipides microsomaux du foie (IC50 = 12mg/ml), la réponse CL des PMNLs (p<0.05) ainsi que l'indice
d'œdème dans une inflammation de patte de souris induite par du GO (p<0.05).


CONCLUSIONS: A notre connaissance ceci est le premier rapport sur les propriétés antioxydantes et
anti-inflammatoires de la C-phycocyanine.


 


2.Activité antioxydante de différentes fractions d'extrait protéique de


Spirulina platensis.


J.E. Pinero Estrada, P. Bermejo Bescos, A.M. Villar des Fresno


XXIV Int. Congress of the Latin Mediterranean Pharmaceutical Society, Assisi (Italy). 20-23 Sept. 2000 15
Spirulina platensis, une algue planctonique bleu-verte, fait l'objet d'une attention croissante grâce à ses propriétés nutritionnelles et
médicinales. Cette micro- algue contient des phycobiliprotéines (phycocyanine et allophycocyanine). De précédents rapports venant de notre laboratoire ont montré qu'un extrait protéique de S.
platensis est un puissant anti-radicalaire (radicaux hydroxyle et peroxyle) et inhibe la peroxydation des lipides microsomaux. Le but de cette étude était de purifier et de caractériser la
phycocyanine de S. platensis. De plus, nous avons essayé de démontrer que l'un des principaux composants responsable de cette activité antioxydante est une biliproteine : la
phycocyanine. Dans ce but, nous avons étudié l'activité antioxydante des différentes fractions obtenues pendant le procédé de purification de la phycocyanine, au travers de l'activité
anti-radicalaire vis à vis des radicaux hydroxyle. Nous avons également observé qu'une augmentation du contenu en phycocyanine etait liée à une augmentation de l'activité antioxydante des
différentes fractions, donc la phycobiliproteine phycocyanine est le composant en grande partie responsable de l'activité antioxydante.


 


3.Activités antioxydantes de la phycocyanobiline préparée à partir de


Spirulina platensis


Hirata T, Tanaka M, Ooike M, Tsunomura T, Sakaguchi M. Journal of Applied Phycology 12: 435-439, 2000.


L'activité antioxydante de la phycocyanobiline issue de Spirulina platensis a été évaluée par rapport à
l'oxydation du méthyl linoléate dans un système hydrophobique ou avec des liposomes de phosphatidylcholine. La phycocyanobiline et également les produits phytochimiques comprenant
l'α-tocophérol,
l'acide cafeique et la zéaxanthine, ont empêché avec succès la peroxydation du méthyl linoléate et ont produit une période d'induction prolongée. L'oxydation des liposomes de phosphatidylcholine
était aussi contrôlée de façon marquée en ajoutant de la phycocyanobiline ou de l'α-tocophérol. La phycocyanobiline a été distribuée en dehors des liposomes pour éliminer les radicaux du AAPH et pour éviter
l'initialisation en chaîne des réactions radicalaires. Quand les concentrations de phycocyanine et de phycocyanobiline dans le mélange réactionnel étaient ajustées équitablement sur une base de
phycocyanobiline, l'activité de la phycocyanobiline était presque identique à celle de la phycocyanine dans le mélange réactionnel contenant du AAPH. L'action antioxydante de la phycocyanine
préparée à partir de spiruline séchée était presque en accord avec celle issue de la spiruline fraîche dans le mélange réactionnel contenant du AAPH. Ces résultats suggèrent que la
phycocyanobiline est responsable de la majorité de l'activité anti-oxydante de la


phycocyanine et pourrait agir comme un antioxydant efficace dans le corps humain vivant.


 


4.Elimination du peroxynitrite par la phycocyanine et la phycocynobiline issues de Spirulina
platensis : une protection contre les dommages oxydatifs de l'ADN.


Bhat VB, Madyastha KM Biochemical and Biophysical Research Communications 285, 262-266
(2001)


Le peroxynitrite (ONOO(-)) est connu pour inactiver d'importantes cibles cellulaires mais également en tant que
médiateur dans les dommages oxydatifs contre l'ADN. Cette étude a démontré que la phycocyanine, une biliprotéine issue de Spirulina platensis et son chromophore, la phycocyanobiline
(PCB), éliminent efficacement ONOO(-), une puissante toxine inorganique physiologique. L'action anti-radicalaire de la phycocyanine et de la PCB vis-à- vis de ONOO(-) a été établie en étudiant
leurs interactions avec ONOO(-) et a été quantifiée en utilisant les cinétiques de compétition dans l'essai de décoloration du pyrogallol rouge. La proportion relative anti-oxydante et la valeur
de l'IC(50) indiquent clairement que la phycocyanine est plus efficace que la PCB dans l'action anti-radicalaire contre ONOO(-). Cette étude a aussi montré que la PCB a inhibé de façon
significative et en fonction du dosage les cassures dans un brin monocaténaire provoquées par ONOO(-) dans un plasmide d'ADN super-enroulé avec une valeur IC(50) de 2.9 +/- 0.6
μM. Ces résultats
suggèrent que la phycocyanine a la capacité d'inhiber les effets biologiques délétères provoqués ONOO(-) et a donc le potentiel pour être utilisée comme un agent thérapeutique.


 


5.La cinétique de destruction des groupes bilin de la phycocyanine par les radicaux
peroxyle.


Lissi EA, Pizarro M, Aspee A, Romay C.


Department of Chemistry, Faculty of Chemistry and Biology, Universidad de Santiago de Chile, Santiago,
Chile


Les groupes bilin dans la C-phycocyanine sont facilement décolorés par les radicaux peroxyle produits par la
thermolyse du 2, 2'-azobis(2-amidinopropane). Par une évaluation des groupes bilin détruits par les radicaux qui réagissent avec la protéine, il est conclu que les groupes bilin constituent la
principale cible des radicaux. Les expressions cinétiques sont dérivées ce qui permet une estimation de la réactivité du substrat à partir d'une analyse de la vitesse de modification du groupe
bilin en fonction de la concentration en protéine. A partir de cette


analyse il est conclu que des concentrations micro-molaires de C-phycocyanine sont capables de réduire de moitié
des concentrations stables de radicaux peroxyle, indiquant une importante activité antioxydante de ce composé. Cette conclusion est confirmée en mesurant la capacité de la protéine à protéger du
1-naphtol contre une modification par les radicaux peroxyle. Les résultats obtenus montrent que les groupes bilin ont, sur une base molaire, une activité antioxydante similaire à celle des
antioxydants puissants comme la catéchine.


 


6.La C-phycocyanine: un puissant anti-radicalaire contre les radicaux peroxyle in vivo et in
vitro


Bhat VB, Madyastha KM Department of Organic Chemistry, Indian Institute of Science, Bangalore, 560 012,
India


<p style="mso-pagination:none;tab-stops:28.0pt 56.0pt 84.0pt 112.0pt 140.0pt 168.0pt 196.0pt 224.0pt 252.0pt
280.0pt 308.0pt 336.0pt; mso-layout-grid-ali


 
Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article