Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 09:26

MÉMOIRE

ALZHEIMER : UN DIABÈTE DE TYPE 3?

Alzheimer : un diabète de type 3?



Dans Maladie d'Alzheimer, et s'il y avait un traitement ?, le Dr Michèle Serrand propose un régime alimentaire qui ralentit la maladie chez certains patients.

Ce régime cétogène (très pauvre en glucides) est basé sur une observation : le métabolisme du glucose du cerveau des malades est différent de celui des biens-portants.



Ce que montre l'imagerie médicale



Lorsque l’on observe l’activité du cerveau à l’aide d’appareils très complexes appelés Pet-scan, on s’aperçoit que chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, le métabolisme du glucose dans le cerveau est anormal:

il est ralenti par rapport à celui de personnes non atteintes.

Ce même type d’anomalie se retrouve chez des personnes prédisposées génétiquement à la maladie avant même l’expression clinique de la maladie.

On ne sait pas quel est le sens exact de cette observation: cause ou conséquence de la maladie ?

Ce qui est sûr, c’est qu’il y a un lien entre la maladie d’Alzheimer et la difficulté d’utilisation du glucose au niveau cérébral.

À la suite de cette observation, des chercheurs se sont logiquement demandé s’il n’y avait pas un lien entre maladie d’Alzheimer et diabète.

Ce que disent les études



Les études montrent que les personnes atteintes de diabète de type 2 ont 50 % de risque supplémentaire de développer une maladie d’Alzheimer par rapport aux non-diabétiques.

Des études sur des modèles de souris développant un diabète de façon spontanée ont montré le développement de lésions cérébrales du même type que celles de la maladie d’Alzheimer.

En 2005, une chercheuse, Suzanne de la Monte, professeur à l’hôpital de Rhode Island aux États-Unis, a observé que chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, les cellules cérébrales présentent une perte de sensibilité à l’insuline et que celle-ci s’aggrave avec la sévérité de la démence.

Les cellules neuronales deviennent en quelque sorte résistantes à l’insuline, ce qui explique qu’elles n’utilisent plus correctement le glucose.

Elle émet alors l’hypothèse que la maladie d’Alzheimer serait une forme de diabète du cerveau. La chercheuse parle de diabète de type 3.

Depuis, elle a été rejointe par d’autres chercheurs.

Alzheimermémoirediabète

MÉMOIRE ALZHEIMER : UN DIABÈTE DE TYPE 3 ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED
commenter cet article

commentaires