Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 16:32

Les mitochondries sont souvent décrites comme des « centrales énergétiques » pour le rôle qu’elles tiennent dans la production de l’énergie cellulaire.

Cependant, leur rôle important dans une variété d’autres fonctions biologiques n’a pas été mis en lumière.

Des chercheurs de l’United Mitochondrial Disease Foundation ont découvert que seulement 3% du matériel génétique contenu dans une seule mitochondrie est conçu pour produire de l’énergie cellulaire.

Alors, quelles sont les principales responsabilités des mitochondries et comment elles favorisent la santé ?

Que sont les mitochondries?

Les mitochondries sont des organelles qu’on trouve dans toutes les cellules du corps, sauf dans les globules rouges.

Les mitochondries sont uniques car elles contiennent leur propre copie de l’ADN.

Les 3% de l’ADN responsable de la production d’énergie cellulaire génèrent 90% de l’énergie d’une cellule sous forme d’ATP ou adénosine triphosphate.

Éventuellement plus important encore, les mitochondries ont un rôle critique dans la régulation des principales voies métaboliques du corps.

Les facteurs génétiques et les stimuli environnementaux ont un impact sur la façon dont les mitochondries sont utilisées au sein d’un organisme.

Par exemple, la mitochondrie a des fonctions spécifiques dans diverses parties du corps et sa quantité diffère selon l’action, qu’il s’agisse de décomposer l’ammoniac dans le foie ou surgir dans de hautes concentrations dans les muscles pectoraux de pigeons en vol.

Les Mitochondries assurent des fonctions vitales

Les mitochondries sont non seulement des générateurs d’énergie, elles sont des organites clés qui assistent aux processus métaboliques quotidiens tels que: maintien des taux de lipides apport d’énergie nécessaire pour la circulation du sang maintient de bonnes concentrations d’ions requises pour la communication physiologique assistance au transport du glucose et de l’insuline suppression des risques potentiels pour la santé, y compris l’enlèvement des cellules endommagées qui peuvent nuire à la santé

La destruction ou l’affaiblissement des mitochondries peuvent entraîner des complications de santé graves, y compris la sclérose en plaques, l’autisme, le trouble bipolaire, le syndrome de fatigue chronique, le diabète de type 2, les maladies cardiaques et le cancer.

Dysfonction mitochondriales associées au cancer

Des régions spécifiques au sein des mitochondries subissent un taux élevé de la respiration cellulaire lors de la production d’énergie.

Lorsqu’un changement s’y produit, les risques de cancer augmentent.

Les taux élevés de respiration cellulaire sont associés avec la génération de radicaux libres qui, étant à proximité, peuvent endommager l’ADN de la mitochondrie.

L’incidence du cancer du poumon, du carcinome des cellules rénales et du cancer du sein augmente suite à ces mutations qui se produisent au sein de l’ADN mitochondrial.

À la suite d’une production excessive de radicaux libres, les mitochondries créent un stress oxydant qui empêche les antioxydants de défendre le corps contre le cancer.

Les dérivés réactifs de l’oxygène (ROS en anglais) représentent une espèce très puissante de radicaux libres qui peuvent épuiser les niveaux de la vitamine C et de stimuler l’inflammation systémique du corps.

Pendant que l’inflammation progresse, des « fuites » vers le cerveau et le tube digestif des signaux envoyés par le système nerveux central ont été démontrées.

Cela se traduit par une réponse auto-immune du corps.

Les sources d’antioxydants disponibles s’appauvrissent pendant que le système immunitaire tente de défendre le corps contre une menace inconnue.

Chez les personnes ayant un dysfonctionnement mitochondrial, on a trouvé de faibles réserves d’antioxydants dont la carnitine, le glutathion et la thiorédoxine.

Le cancer se caractérise par de nombreux facteurs qui conduisent à la dépression, un système immunitaire affaibli et le stress oxydant chronique.

Le dysfonctionnement mitochondrial est associé à l’accentuation de chacun de ces facteurs.

Renforcer votre fonction mitochondriale

De nombreuses stratégies peuvent aider à améliorer la fonction des mitochondries et à réduire votre risque de développer un cancer.

Dès aujourd’hui, commencez à intégrer des habitudes d’une hygiène de vie saine dans votre routine quotidienne.

Votre première étape peut être de vous assurer de faire suffisamment d’exercice physique chaque jour, ce qui améliore la circulation sanguine et augmente l’activité mitochondriale.

Le jeûne intermittent

Il a été démontré que le jeûne intermittent peut éliminer les mitochondrie endommagées du corps par un processus connu sous le nom de mitophagie.

Ce processus permet aux mitochondries d’éliminer les déchets, les radicaux libres et les protéines dépliées qui affaiblissent l’immunité et accélèrent le développement de maladies cancéreuses.

Le régime cétogène

Une alimentation riche en graisses saines et faible en glucides est un excellent moyen pour produire de l’énergie en contournant les mitochondries.

Il a été démontré que le régime cétogène améliore la santé des personnes atteintes de l’épilepsie et faiblesse musculaire.

Un régime alimentaire nutritif Supporte la fonction mitochondriale Protéines clés, enzymes et vitamines sont essentielles pour la santé des mitochondries et la réduction de votre risque de cancer.

La supplémentation des nutriments suivants a pour effet de promouvoir la fonction des mitochondries:

Acétyl-carnitine:

contenu dans la viande rouge, cet acide aminé est responsable du transport de certains composés dans le corps et a également été montré pour augmenter la production de

Vitamines B:

Il a été démontré que la biotine ainsi que la vitamine B12 améliorent la fonction mitochondriale.

Ces vitamines sont conçues de façon unique pour favoriser la synthèse du glutathion ainsi que d’autres Acide alpha-lipoïque: (ALA)

Acide alpha-lipoïque

améliore la fonction des mitochondries dans le cerveau et stimule les capacités cognitives d’un

Coenzyme Q10:

Aussi connu comme CoQ10, ce puissant antioxydant est un élément essentiel à la chaîne de transport d’électrons dans les mitochondries, qui génère de l’énergie.

Un déficit d’antioxydants, en particulier celui en CoQ10 peut empêcher les mitochondries de produire l’ATP.

Il a été cliniquement prouvé que la supplémentation en CoQ10 améliore les symptômes qui nuisent à la santé.

Évitez toxines environnementales

L’exposition à des toxines environnementales augmente le risque de dysfonctionnement mitochondrial, de maladies graves et du cancer.

Les toxines environnementales telles que métaux lourds provenant des pesticides et substances cancérigènes contenues dans la fumée contribuent au stress oxydant chronique.

Évitez l’exposition à des toxines environnementales en contrôlant ce que vous pouvez, choisissez de manger des aliments sains, pratiquez des techniques de désintoxication ainsi que des exercices pour réduire le stress.

La biogenèse de la mitochondrie

Les chercheurs commencent à comprendre quelle est l’importance de la formation de nouvelles mitochondries dans un processus connu sous le nom de biogenèse mitochondriale.

Les principaux facteurs qui influent sur la capacité des mitochondries à croître et à se diviser comprennent l’exercice, la réduction du stress oxydant, la température et la restriction calorique.

Il est nécessaire d’avoir plus de résultats provenant des essais cliniques humains pour identifier pleinement la stratégie thérapeutique pour la biogenèse mitochondriale afin de réduire la gravité des troubles et des cancers associés à un dysfonctionnement mitochondrial.

Réduisez votre risque de développer le cancer et participez avec votre propre technique à la formation de nouvelles mitochondries.

Faites le choix chaque jour de limiter votre exposition aux contaminants environnementaux, faites de l’exercice, et réduisez le stress oxydant dans votre corps par une alimentation riche en nutriments antioxydants.

Lutter contre les cellules tumorales c'est préserver ses alliés vitaux : les mitochondries.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires