Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 09:27

Les statines augmentent le risque de diabète jusqu'à 50% chez les femmes âgées

Pam Harrison 23 mars 2017

La thérapie par statines augmente le risque de diabète de nouvelle apparition chez les femmes âgées de 33%, et plus la dose est élevée, plus le risque est grand, indique une nouvelle analyse de l'étude longitudinale australienne sur la santé des femmes.

"Clarement, les statines ont des effets bénéfiques, y compris une réduction du risque d'événements cardiovasculaires, mais l'effet dose-réponse, nous avons observé suggère qu'il peut être judicieux d'éviter d'utiliser des doses plus élevées de statines chez les femmes âgées",

L'auteur principal Mark Jones, MD, professeur principal, école de santé publique, l'Université du Queensland, Brisbane, Queensland, a déclaré Medscape Medical News dans un courriel.

«Les médecins généralistes et leurs patients âgés devraient être conscients des risques», a ajouté le Dr Jones dans une déclaration de l'Université du Queensland, notant que les femmes âgées qui prennent des statines devraient être surveillées attentivement et régulièrement pour augmenter la glycémie pour assurer la détection précoce et la gestion de Diabète.

" Et, comme ses collègues le suggèrent, il se peut que les statines puissent être complètement arrêtées chez certaines femmes âgées.

LES FEMMES PRENDENT DES STATINS SUR LA MOYENNE, Pendant 6,5 ANS

La nouvelle analyse comprenait 8372 femmes australiennes âgées entre 76 et 82 ans au départ qui ont été suivies pendant 10 ans;

Il est publié dans le numéro de mars de Drugs and Aging. Le Dr Jones et ses collègues notent que la majorité des participants aux essais sur les statines ont été des hommes et que les femmes, en particulier les personnes âgées, ont été sous-représentées.

«Notre groupe a une expertise et une expérience en matière de santé des femmes, notamment en participant à l'étude longitudinale australienne sur la santé des femmes au cours des 20 dernières années, et nous nous sommes concentrés sur la cohorte de femmes plus âgée [dans cette étude]

N'a généralement pas été inclus dans les essais cliniques ", a expliqué le Dr Jones à Medscape Medical News.

Des études antérieures ont également montré une association entre l'utilisation et l'apparition du diabète, il et ses collègues ajouter, et bien que souvent les avantages des statines sont dites compensent le risque de diabète, cela dépend de l'indication pour les statines en premier lieu.

Par exemple, l'utilisation de statines dans la prévention primaire des maladies cardiovasculaires reste controversée, disent-ils.

Le résultat principal de leur analyse, le diabète de nouvelle apparition, était basé sur une nouvelle prescription pour l'insuline, les analogues d'insuline, ou d'autres agents hypoglycémiants.

L'exposition aux statines a été déterminée en fonction des prescriptions délivrées entre le 1er juillet 2002 et le 31 août 2013. «Nous avons constaté que près de 50% [49%] des femmes dans la fin des années soixante-dix et quatre-vingt dans l'étude a pris statines, et 5% ont été diagnostiqués avec un nouveau diabète», a noté le Dr Jones.

L'intervalle moyen pendant lequel les femmes ont pris une statine était de 6,5 ans. Alors que les femmes pouvaient avoir pris différentes statines à différentes doses au cours de l'intervalle de suivi de 10 ans, la plus grande proportion de participants ont reçu de l'atorvastatine suivie de la simvastatine, expliquent les chercheurs.

Et quand il y avait un changement dans la dose d'une statine, il tendait à être vers une dose plus élevée dans le temps. LE RISQUE DE DIABÈTE ÉTAIT DE 17% À 51% Le risque de nouveau diabète est passé d'un faible de 17% avec les plus faibles doses de statine à un maximum de 51% pour ceux qui prennent les doses les plus élevées. Avec un ratio de risque ajusté (HR) de 1,33% pour la cohorte globale, ce risque se traduit par un nombre nécessaire de 131 patients pour chaque traitement de 5 ans avec une statine. Diabète de nouvelle apparition par la dose de statine * Dosage de la statine Ratio de danger P Faible dose 1,17 0,35 Dose moyenne 1,26 0,077 Dose élevée 1,46 0,005 Très forte dose 1,51 0,004 * Comparé à l'absence d'utilisation de statine «Ce qui est le plus préoccupant, c'est que nous avons trouvé un« effet de dose », où le risque de diabète a augmenté à mesure que la posologie des statines a augmenté, [et] au cours des 10 années de l'étude, la plupart des femmes ont progressé à des doses plus élevées de statines», Dr Jones observé. Lui et ses collègues recommandent donc que l'évaluation continue des risques soit «essentielle» pour assurer des résultats sanitaires et une qualité de vie optimale chez les femmes âgées. DÉCRIRE LES STATINS DES FEMMES PLUS Les résultats suggèrent que «les femmes âgées ne devraient pas être exposées à des doses plus élevées de statines», ajoutent-ils. En effet, dans certains cas, il peut être plus sage d'arrêter complètement les statines dans ce groupe de patients, ils notent, ajoutant que, dans leur étude, environ un tiers des utilisateurs n'ont pas rempli une prescription de statines au cours des 6 derniers mois avant La mort ou la fin du suivi. «Les femmes de notre étude auraient été âgées de 86 à 92 ans à la fin du suivi et, selon les raisons de la prescription initiale - prévention primaire ou secondaire - un examen sérieux pourrait peut-être être maintenant recommandé pour la prescription de statine chez les femmes de cet âge, »Concluent-ils. Les auteurs n'avaient aucune relation financière pertinente. Pour plus de nouvelles sur le diabète et l'endocrinologie, suivez-nous sur Twitter et sur Facebook. Médicaments Vieillissement. 2017; 34: 203-209. Abstrait

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires