Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 10:42

La consommation de compléments alimentaires augmente de près de 5% par an.

Les produits santé, pour le sommeil ou le stress, l'emportent sur les compléments beauté ou minceur.

La promesse des compléments alimentaires plaît de plus en plus aux Français.

Ils sont désormais 16% à consommer ces produits, qui ressemblent à des médicaments mais n'en sont pas. Leurs ventes ont progressé de 4,8% en 2016 pour atteindre 1,6 milliard d'euros.

Et, cet engouement devrait se poursuivre avec une progression des ventes de 5% par an en 2017 et 2018, prévoit le cabinet d'études Xerfi.

Les produits pour la beauté ou la minceur, très recherchés, marquent un peu le pas.

C'est le segment santé, dominé par les compléments contre le stress ou pour favoriser le sommeil, qui affiche la plus forte croissance. Il a droit à une attention marquée des industriels.

Ceux-ci concentrent leur innovation sur les compléments ciblant le sommeil et le confort digestif, articulaire ou sportif. Ils s'intéressent aussi aux niches, qui devraient gagner en popularité, à l'image de la gamme «grossesse» de Premama, ou des compléments Beardilizer, de Phytobiol, qui proposent d'accélérer la pousse de la barbe.

Les industriels n'hésitent pas à recourir au numérique pour séduire les consommateurs. Arkopharma et Nutergia misent sur des plates-formes de coaching en ligne ou de réalisation de profils nutritionnels.

D'autres distributeurs utilisent les réseaux sociaux. Sanofi, qui commercialise le complément pour le sommeil Novanuit, propose ainsi à ses utilisateurs de partager leurs expériences sur sa page Facebook Teamdenuit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires