Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 07:55

L'accident vasculaire cérébral (AVC) est la première cause de mortalité chez les femmes et la troisième chez les hommes.

Néanmoins, ce taux a diminué de 13 % entre 2008 et 2013, année au cours de laquelle plus de 31 000 décès liés à ce problème ont été comptabilisés, selon les chiffres publiés ce mardi matin dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

L'équipe de Camille Lecoffre, de Santé publique France, y note que cette baisse qui se poursuit ne concernait pas les femmes de 45 à 64 ans et les personnes de 85 ans et plus.

De plus, d'importantes disparités régionales des taux de mortalité ont été observées en 2013.

Les quatre régions ultramarines, les Hauts-de-France et la Bretagne présentaient les niveaux les plus élevés et l'Île-de-France le plus bas.

Dans l'autre étude publiée par les mêmes chercheurs, on apprend que les AVC ont entrainé l'hospitalisation de plus de 110 000 patients, en France, en 2014.

Ce type d'accident a un coût financier élevé : en 2013, près de 3,5 milliards d'euros ont été remboursés par l'Assurance maladie, tous régimes confondus, au titre de sa prise en charge médicale.

Les coûts indirects sont également importants pour la société, notamment lorsque l'AVC survient chez des personnes encore en activité professionnelle (un quart des patients hospitalisés en 2008 avaient moins de 65 ans).

Enfin, 30 à 50 % des victimes de moins de 45 ans victimes ne peuvent pas reprendre une activité professionnelle et 10 % restent dépendants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires