Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 18:59

Zika plus fort après la dengue

Des données suggèrent que les anticorps fabriqués après avoir contracté un flavivirus comme la dengue empirent les effets de Zika.

Une nouvelle étude conduite sur des souris et publiée le 30 mars dans Science montre qu’un “animal porteur d’anticorps de la dengue ou du virus du Nil occidental souffre de troubles plus graves lorsqu’il contracte Zika”, écrit Science dans un autre article.

En d’autres termes, l’infection par le virus Zika s’est révélée plus dangereuse chez une souris qui avait d’abord contracté la dengue ou le virus du Nil occidental, deux autres flavivirus transmis par les moustiques du genre Aedes.

Une double peine, en somme.

Pour le moment, on ignore si le même phénomène se produit chez les humains. Mais d’aucuns avancent déjà cette hypothèse pour expliquer les différences entre les deux épidémies de Zika au Brésil en 2015 et 2016.

Lors de la première, “des milliers bébés sont nés avec des lésions cérébrales et des têtes anormalement petites, une affection appelée microcéphalie”, rappelle le site de la National Public Radio (NPR).

En s’appuyant sur cet événement, les experts s’attendaient à ce qu’un millier d’enfants atteints de microcéphalie naissent lors de l’épidémie suivante.

Moins de cent ont cependant été dénombrés, comme le rapportent des chercheurs dans The New England Journal of Medicine.

En 2016, “le nombre de cas de dengue [au Brésil] a diminué de 11 % par rapport à 2015”, note le site portugais dnoticias.

Est-ce suffisant pour expliquer de tels écarts quant aux nombres de microcéphalie ?

Des chercheurs comme Albert Ko, de l’université de Yale, procèdent actuellement à des études épidémiologiques dans le nord du Brésil pour le vérifier.

“Si cette théorie est avérée, cela pourrait vouloir dire que la menace globale de Zika pour les femmes enceintes est moins grave que ce que les scientifiques pensaient à l’origine”, conclut la NPR.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires