Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 07:18

Le bleu de méthylène ralentirait le vieillissement de la peau

Connu depuis plus de cent ans, cet antioxydant bon marché et sans danger ralentit les signes du vieillissement dans des cellules de peau humaine en culture.

Des applications en cosmétique pourraient voir le jour.

En vieillissant, la peau évolue : des rides apparaissent, la peau s’assèche, s’amincit, devient moins élastique et cicatrise moins bien.

Quand elle est soumise à des facteurs agressifs (UV, fumée, polluants…), de nombreux radicaux libres sont produits et accélèrent son vieillissement.

Le stress oxydatif étant la cause majeure, l’application d’antioxydants pourrait avoir un effet anti-âge.

Mais quels antioxydants utiliser ?

Le bleu de méthylène est un produit qui a été fabriqué pour la première fois en 1876.

Il est déjà utilisé en médecine comme antiseptique et contre le paludisme.

Les membranes biologiques la laissent facilement passer : soluble dans l’eau et dans des solvants organiques, cette molécule entre même dans les compartiments cellulaires, comme les mitochondries ou le noyau.

Il a été montré que le bleu de méthylène avait des effets neuroprotecteurs dans la maladie d’Alzheimer.

Une étude parue dans Scientific Reports a analysé le potentiel anti-âge du bleu de méthylène sur la peau humaine.

Les chercheurs de l’université du Maryland ont testé son action pendant quatre semaines sur des cellules de sujets en bonne santé et souffrant de progéria (une maladie génétique dans laquelle le vieillissement est accéléré).

En plus du bleu de méthylène, trois autres antioxydants ont été testés : la N-acétyl-L-cystéine (NAC), MitoQ et MitoTEMPO (mTEM).

Un antioxydant puissant pour les soins de la peau

Lors de ces expériences, le bleu de méthylène a surpassé les trois autres antioxydants, en améliorant des signes du vieillissement chez les cellules des personnes en bonne santé et des patients : le bleu de méthylène était le plus efficace pour stimuler la prolifération des fibroblastes (les cellules de la peau qui fabriquent le collagène) et retarder la sénescence cellulaire.

Le traitement réduisait les dérivés réactifs de l’oxygène (les radicaux libres) des fibroblastes.

Ensuite, c’est le mTEM qui semblait le plus efficace. Les chercheurs ont testé le bleu de méthylène dans des fibroblastes de donneurs plus âgés (plus de 80 ans) pendant quatre semaines.

À la fin du traitement, les cellules montraient des améliorations, comme une diminution de l’expression de gènes marqueurs du vieillissement cellulaire. Pour aller plus loin et se rapprocher de la peau vivante, les chercheurs ont employé un modèle de peau artificielle : formée de cellules vivantes, cette peau comprenait les principales couches du tissu dermique, mais était dépourvue de follicules pileux et de glandes sudoripares.

Dans ce modèle, la peau traitée au bleu de méthylène conservait plus d’eau et était plus épaisse, deux caractéristiques typiques d’une peau jeune.

L’application du bleu de méthylène favorisait également la cicatrisation.

Le modèle de peau a aussi servi à tester des crèmes cosmétiques contenant du bleu de méthylène.

Les résultats suggèrent que le bleu de méthylène causait peu d’irritation, même à de fortes concentrations.

Encouragés par ces résultats, les chercheurs, qui précisent qu’aux très faibles concentrations utilisées, les tissus ne sont pas colorés, espèrent développer des cosmétiques pour permettre aux consommateurs de bénéficier des propriétés du bleu de méthylène.

Source : futura-sciences.com

Mitochondries:

Une goutte de solution de bleu de méthylène à 2% (un colorant utilisé sur les aliments) chaque jour peut ralentir le vieillissement de nos cellules et améliorer le fonctionnement de nos mitochondries (FASEB J. 2008).

Le bleu de méthylène ralentirait le vieillissement de la peau. Stimulation des fibroblastes et des mitochondries.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires