Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 08:08

Une étude américaine, publiée en 2015 dans la revue Arthritis and Rheumatology, a vérifié si la fibromyalgie était plus fréquente chez les personnes ayant contracté la maladie de Lyme.

Des études précédentes, menées de 1990 à 1993, avaient suggéré cette possibilité, mais elles avaient été menées avant l'arrivée des tests diagnostiques actuels pour la maladie de Lyme. Gary P. Wormser, du New York Medical College, et ses collègues ont mené cette étude avec 200 personnes qui s'étaient présentées, entre 1991 et 2000, dans une clinique médicale avec un érythème migrant caractéristique de la maladie de Lyme, chez qui la maladie a été confirmée par des tests de laboratoire et qui ont été traitées par antibiotique.

Elles ont été suivies à long terme, une fois par année.

Entre 2011 et 2013, les 100 personnes qui participaient toujours à l'étude ont été évaluées pour la fibromyalgie en utilisant les anciens critères diagnostiques (1990) qui incluent les 18 points sensibles à la pression ainsi que les nouveaux critères (2010-2011) de l'par l'American College of Rheumatology (ACR).

Une seule de ces personnes rencontrait les critères de la fibromyalgie, ce qui représente une prévalence consistante avec celle de la population générale, notent les chercheurs.

Au moins 24 % des participants avaient eu un second épisode de maladie de Lyme avec érythème migrant précoce durant cette période, suggérant que les épisodes répétés ne déclencheraient pas fréquemment la fibromyalgie, soulignent les chercheurs. 8 participants sur 81 qui ont été suivis pendant au moins 1 an avaient des symptômes inexpliqués de fatigue, de douleurs articulaires et de troubles cognitifs lors de leur dernière visite, 5,6 ans en moyenne après le diagnostic de maladie de Lyme.

D'autres chercheurs ont cependant fait remarquer que le symptôme post-traitement de douleur musculo-squelettique chez les personnes atteintes de la maladie de Lyme est souvent migratoire et asymétrique, impliquant principalement les membres ; alors que dans la fibromyalgie, la douleur est plus généralement répandue dans tout le corps et symétrique.

Il est toutefois important de souligner, ajoutent les chercheurs, que cette étude a été réalisée avec des personnes qui ont été rapidement diagnostiquées et traitées et qui ont été formellement évaluées pour la fibromyalgie une décennie plus tard.

Elle ne peut donc exclure que les symptômes de fibromyalgie se soient développés puis résorbés au cours de cette période et surtout, elle ne permet pas de déterminer s'il existe un lien entre la maladie de Lyme non diagnostiquée et traitée rapidement et la fibromyalgie.

La question demeure donc (presque) entière. Les infections, bactériennes ou virales, sont de façon générale considérées comme un facteur déclenchant possible dans certains cas de fibromyalgie.

Psychomédia avec source : Arthritis and Rheumatology.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires