Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 05:09

La chasse aux renards serait une cause de prolifération de rongeurs et donc de tiques.

"Une étude portée par The Royal Society a récemment mis en lumière le lien entre l’activité des renards et la densité des tiques porteuses de la bactérie Borrelia.

Rappelons-le, la maladie de Lyme, autrement connue sous le nom de Borréliose de Lyme, est une affection qui peut toucher les humains comme les animaux.

Cette maladie, qui ne se propage que par la morsure de tiques, a le grand désavantage d’être très difficilement diagnostiquée.

Elle s’attrape facilement où les tiques se trouvent, dans la nature et plus précisément dans les zones forestières.

Le constat de l’étude est simple, plus les prédateurs sont présents dans des parcelles forestières, plus le nombre de tiques infectées diminue.

Son postulat de départ était que les tiques à l’état larvaire s’attaquent aux organismes les plus faciles d’accès, à savoir les plus près du sol, donc les rongeurs.

Il s’avère que ces mêmes rongeurs sont porteurs d’infections qu’ils transmettent aux tiques qui pourront donc les transmettre à leur tour à d’autres animaux.

C’est précisément ici que le rôle des prédateurs comme les renard est primordial.

En régulant naturellement le nombre de rongeurs, ils permettent ainsi de réduire le risque de transmission de la maladie à l’homme."

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/28724731/

Article intégral: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5543215/

La chasse aux renards serait une cause de prolifération de rongeurs et donc de tiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires