Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 08:09

L’immunité spécifique du fœtus en partie dévoilée

Une étude montre que le système immunitaire du fœtus se développe bien plus tôt qu’on ne le pensait, et fonctionne différemment de celui de l’adulte.

Au cours du deuxième trimestre de gestation, beaucoup de choses se passent pour le fœtus humain : son réseau de vaisseaux sanguins se complexifie, il développe ses os et sa peau, acquiert sa capacité à entendre et à avaler…

Une étude parue le 14 juin dans la revue à comité de lecture Nature met en évidence le fait qu’à cette période, le fœtus acquiert aussi un système immunitaire opérationnel.

“Ces résultats s’ajoutent à une littérature croissante montrant que le système immunitaire fœtal est plus actif qu’on ne le pensait précédemment”, souligne Nature dans un article destiné au grand public. L’immunologue Jakob Michaëlsson de l’institut Karolinska de Stockholm en Suède, qui n’a pas participé à l’étude, insiste :

Le système immunitaire du fœtus est unique.

Il n’est pas juste immature, il est spécial.”

L’équipe de chercheurs a découvert que le fœtus possédait des cellules dendritiques fonctionnelles dès 13 semaines de gestation.

Ce sont elles qui permettent de déclencher une réponse immunitaire appropriée de l’organisme face à un danger.

“Bien que ces cellules se comportent grosso modo comme la version adulte, leur réponse aux protéines humaines étrangères diffère”, explique le journal scientifique.

“Au lieu de cibler les corps étrangers pour les éliminer, les cellules dendritiques du fœtus vont plutôt activer une certaine catégorie de cellules T, les lymphocytes T régulateurs, et ce afin d’éviter une réaction immunitaire potentiellement désastreuse contre les cellules de la mère”, détaille Nature.

Autrement dit, au lieu de détruire les cellules qu’il considère comme “étrangères” – et donc potentiellement, celles de la mère – le système immunitaire du fœtus tente de les inhiber.

Cette nouvelle étude met en lumière l’importance d’une bonne compréhension du développement du système immunitaire du fœtus.

Cela permettrait en particulier d’identifier les causes de certaines fausses couches, et d’expliquer des phénomènes touchant certaines femmes enceintes, comme la prééclampsie.

“Cette affection est associée à des réponses immunitaires à la grossesse anormales, et est responsable de près de 40 % des naissances prématurées”, indique Nature

L’immunité spécifique du fœtus en partie dévoilée. Le système immunitaire du fœtus est unique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires