Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 08:21

Encore deux mutations, et la souche H7N9, déjà souvent meurtrière, pourrait devenir encore plus virulente pour l’homme, selon le magazine de vulgarisation scientifique New Scientist

Dans le même article, le magazine prédit l’arrivée possible d’une pandémie et s’inquiète des freins à la recherche sur de potentiels vaccins mis en place par l’administration Trump aux États-Unis.

Le fort potentiel pandémique de H7N9 était déjà pressenti en 2013, année où le virus a pointé son nez en Chine.

Celui-ci a resurgi l'année dernière, tuant 714 Chinois depuis octobre dernier, soit un tiers des personnes contaminées.

Selon le graphique publié par le New Scientist, 2017 sera une année-record. Nouvelle intrusion dans la vie privée des minorités musulmanes du Xinjiang Après le fichage génétique, c’est une application, véritable outil de surveillance et de censure, que les autorités chinoises imposent aux habitants du Xinjiang.

Ceux-ci ont l’obligation d’installer une application intitulée Jingwang sur leur téléphone portable.

Les instructions de la police – reproduites par le site d’information Mashable – ont été envoyées via le réseau de messagerie WeChat, en chinois et en ouïghour.

Une fois téléchargée, l’appli exercera une véritable surveillance de masse. Son fonctionnement rappelle celui d’un logiciel de filtrage parental, selon le site Radio Free Asia. Et aussi...

« Comme dans Minority Report ».

Le gouvernement chinois a énoncé son ambition il y a quelques jours : devenir le "leader de l’intelligence artificielle d’ici 2030".

Pour en savoir plus, l’article publié sur notre site. Grippe aviaire suspectée.

Le virus H7N9 sévit au-delà des frontières chinoises.

Le Cambodge, bien que n’ayant encore recensé aucun cas d’infection humaine, surveille ses frontières et ses marchés, et enjoint sa population à ne pas consommer de poulet, d’après Radio Free Asia.

Par ailleurs:

Épidémie de dengue sans précédent au Sri Lanka : 300 morts à ce jour, qui ont déclenché un dispositif d’urgence dans tout le pays. Le virus a muté, et l’immunité de la population n’est plus assurée, selon un responsable de la Croix-rouge.

L'épidémie qui vient : Encore deux mutations, et la souche H7N9, déjà souvent meurtrière, pourrait devenir encore plus virulente pour l’homme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires