Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 06:15

Déjà reconnue depuis plus de 2 000 ans par la médecine chinoise traditionnelle comme un remède puissant contre la fièvre et, depuis peu, contre la malaria, l’armoise annuelle (Artemisia Annua), est une plante aromatique aux qualités médicinales sans équivoque.

Récemment des études visant à utiliser la plante pour combattre les cellules cancéreuses se sont avérées très surprenantes.

Ainsi, selon une série d’études, l’artémisine, substance extraite de l’armoise annuelle et utilisée en herbologie chinoise depuis des siècles, réduirait les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%.

En la combinant avec du fer, cette plante incroyable tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures.

Encore mieux; elle n’attaque sélectivement que les «mauvaises» cellules, sans affecter les tissus sains. “En général, nos résultats montrent que l’artémisine arrête le facteur de transcription ‘E2F1′ et intervient dans la destruction des cellules cancéreuses du poumon”, a-t-on indiqué dans la conclusion des recherches menées dans le laboratoire du cancer à l’Université de Californie.

Une autre étude, de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai, et jusqu’à présent, la plus vaste faite sur l’artémisine aux États-Unis démontre que l’artémisine, toujours combinée au fer, a fait ses preuves avec un taux de 75 % de destruction du cancer du sein après seulement 8 heures et de presque 100% de destruction en seulement 24 heures.

Les cellules cancéreuses ayant tendance à accumuler davantage de fer que les cellules normales afin de favoriser la division cellulaire, elles deviennent plus vulnérables à la combinaison artémisine – fer.

Enfin, de nombreuses autres expériences ont été menées jusqu’à présent et elles ont toutes prouvé que l’artémisine combiné avec le fer pouvait effectivement détruire le cancer chez différents organes (intestins, prostate, etc.).

L’armoise annuelle en infusion offrirait déjà une bonne protection contre différents cancers mais la version séchée pour réduite en poudre serait nettement plus efficace.

Le Dr Len Saputo qualifie l’artémisine de « bombe intelligente contre le cancer ».

Dans cette vidéo en anglais, le docteur Saputo présente comment «l’artémisine et des médicaments transportant du fer marqué d’artémisine pourraient être développés en de puissants médicaments anticancéreux ».

Video : https://youtu.be/_Or8xLOGBu8

L'artémisine : une plante anti paludéenne avec des propriétés anti-tumorales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires