Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 09:59

Fipronil : le chaos s'installe Minimisés par les pouvoirs publics, les dégâts du fipronil retrouvé dans des œufs deviennent un sujet de santé publique et inquiètent les industriels.

PAR LE DOCTEUR LAURENT CHEVALLIER

Le fipronil est une substance extrêmement dangereuse puisque tous les animaux soumis à des doses supérieures à 0,02 mg/kg peuvent convulser.

Il s'agit d'un neurotoxique puissant qui est suspecté en plus d'être un perturbateur endocrinien (effet sur les récepteurs hPXR), chez le rat, expérimentalement, c'est également un promoteur des cancers de la thyroïde selon les doses.

On a appris hier que des œufs et divers produits dérivés (certaines gaufres, pâtes…) sont potentiellement contaminés depuis septembre 2016, pour une substance très problématique car pouvant s'accumuler et s'éliminer difficilement chez l'homme de par sa diffusion dans les graisses et le foie.

Là-dessus, un autre pesticide, l'amitraze, pourrait également être présent dans certains cas.

Le ministère de l'Agriculture a bien martelé à longueur de communiqués qu' « il n'y a pas de risque pour la santé publique », rappelons-le, sans réelle preuve ou avec des interprétations discutables sur les effets à long terme.

Va-t-il maintenir sa position ?

Le chaos s'installe, la grande distribution, désorientée par les retraits massifs de nombreux produits, accuse les industriels, ainsi Michel-Édouard Leclerc, le président du groupement des centres E.Leclerc, écrit : « Il n'empêche qu'on est face à un vrai problème qui est celui de la difficulté incompréhensible qu'ont certains industriels à tracer correctement et facilement leurs approvisionnements. »

Et d'ajouter : « Un système assez opaque est ainsi pointé du doigt, que les lobbies industriels ont réussi à masquer jusqu'à présent en obtenant des politiques une exigence de transparence bien moins stricte que celle imposée aux distributeurs » .

Fipronil, on vous ment !

Exigeons le retrait des produits pouvant contenir du fipronil

Qu'ont répondu à ce jour les autorités en charge de la protection des consommateurs ?

Rien à notre connaissance.

Le PDG de Nestlé pour sa part a répliqué :

« Cette forme de leçon est des plus malvenues de la part d'un distributeur qui, pour acheter toujours moins cher, pousse ses fournisseurs à la faute en s'exonérant lui-même des contraintes du droit français. »

Sont dévoilées au grand jour les pratiques acceptées ou tolérées par les pouvoirs publics.

Qui vous protège ?

Le chaos est là, et il risque de s'amplifier.

Exigeons que l'ensemble des produits pouvant contenir du fipronil et d'autres substances indésirables soient retirées du marché et ce quelle que soit leur concentration dans les aliments.

Exigeons que la priorité absolue des travaux des états généraux de l'agriculture et de l'alimentation portent sur la mise en place de bases réglementaires de protection efficace des Français et Européens, ce qui n'est malheureusement pas suffisamment le cas aujourd hui.

Exigeons que les agriculteurs ne soient pas non plus les premières victimes de la manipulation de produits potentiellement fort dangereux par des mesures adaptées.

Fipronil : le chaos s'installe Minimisés par les pouvoirs publics, les dégâts du fipronil retrouvé dans des œufs deviennent un sujet de santé publique et inquiètent.

Partager cet article

Repost 1
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires