Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 16:46

La télomérase c’est quoi ?

Depuis les années 1965-70, les scientifiques parlent des télomères et de la télomérase.

Cette enzyme naturellement présente dans l'organisme, a pour rôle de réparer les télomères à l'extrémité de nos chromosomes, dont le raccourcissement à chaque division cellulaire entraîne le vieillissement de nos cellules.

A ce titre, la télomérase pourrait-elle être l'enzyme de la jeunesse éternelle. Mais, ils rétrécissent un peu, jusqu’à atteindre une taille critique, qui bloque toute nouvelle division des cellules (elles entrent alors en « sénescence »), ou provoquant le suicide programmé de la cellule (appelé apoptose).

Par contre, la télomérase est sur-exprimée dans 80 – 90 % des cellules cancéreuses, et permet leur immortalisation : elles peuvent alors se diviser à l’infini, sans que leur « horloge biologique » ne marque la fin de leur activité…

La télomérase apparaît donc à la croisée des chemins : son absence est la cause du vieillissement de nos cellules, et donc, in fine, de notre organisme, sa présence est source d’immortalisation des cellules tumorales…

Contre les cancers : la télomérase, objectif à abattre ! Inhiber la télomérase, c’est, pour 90 % des cancers, rendre les cellules malignes à nouveau mortelles.

Ce qui signifie que la tumeur va vieillir, puis… mourir, ou arrêter de se développer.

La télomérase : un appât pour l’immunothérapie Puisque les cellules cancéreuses sont (presque) les seules à produire ces protéines, pourquoi ne pas s’en servir comme d’un marqueur pour cellules malignes ?

C’est la base des immunothérapies basées sur la télomérase.

En effet, le problème des cellules cancéreuses, c’est qu’elles sont encore moins particulières que les cellules normales : tout se passe comme si elles « s’indifférenciaient« …

Cela permet la contamination des organes voisins, et l’apparition de métastases : les cellules cancéreuses voyagent dans la circulation sanguine incognito avant d’essaimer dans un poumon, un os…

La télomérase pourrait bien être ce marqueur, qui permet de distinguer une cellule maligne d’une cellule saine. Une cible en or ?

Le ciblage de la télomérase suscite toujours, 30 ans après sa découverte, beaucoup d’enthousiasme.

Sans doute à raison : dans les années qui viennent, la mise sur le marché probable de certaines découvertes vont pouvoir venir renforcer l’arsenal thérapeutique de la lutte anti-cancer.

http://www.institutdejaeger.com/

FAUT-IL INHIBER LA TÉLOMÉRASE POUR LUTTER CONTRE LES CANCERS OU ALORS L’ACTIVER POUR LUTTER CONTRE LE VIEILLISSEMENT DE L’ORGANISME ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Chronimed
  • Chronimed
  • : Les Infections Froides, concepts et maladies dégénératives, nutrition spécialisée.
  • Contact

Recherche

Liens