Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 03:41

Des souris soumises à un régime riche en graisses ont vécu plus longtemps et en meilleure santé que leurs congénères, selon deux études, suscitant des espoirs pour la vie humaine.

Vive le gras, à bas le trop-plein de sucre ? C’est ce qui ressort des études menées par deux équipes de scientifiques américaines, qui ont testé différents régimes alimentaires sur des souris. Le résultat, paru mardi dans la revue Cell Metabolism, est sans appel : les rongeurs ayant consommé le plus de graisses sont en bien meilleure santé.

«Ces résultats nous ont beaucoup surpris, tant le gras a mauvaise réputation, réagit auprès de Libération le professeur Eric Verdin, directeur de l’Institut de recherche Buck sur le vieillissement, situé en Californie, et auteur principal de l’une des études. Cela va nous inciter, dans les années à venir, à reconsidérer ce qu’est un bon régime alimentaire et ce qui ne l’est pas.»

Vivre jusqu’à dix ans de plus

A terme, les chercheurs voient en ce régime cétogène, riche en gras et pauvre en sucre, «un espoir d’accroître le nombre d’années en bonne santé des humains». Les scientifiques californiens ont pu observer un accroissement de 13% de la vie des souris ayant suivi le régime riche en graisses. «Soit un gain de sept à dix ans» à l’échelle d’une vie humaine.

Sens de l’orientation dans des labyrinthes, de l’équilibre sur des barres ou encore force dans des roues d’exercice… Les essais menés par les scientifiques ont mis en évidence les bienfaits des graisses sur la mémoire, mais aussi sur les conditions physiques et les capacités motrices des souris vieillissantes. «Les effets physiologiques d’une telle alimentation sont similaires au jeûne ou à de l’exercice physique», avancent les études.

Et si consommer des graisses allongeait l'espérance de vie..

Partager cet article

Repost 1
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED
commenter cet article

commentaires