Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 08:27

Un nouveau mécanisme permettant de diminuer la résistance aux antituberculeux vient d’être identifié par des chercheurs lillois.

En parallèle, un documentaire inédit sur l'histoire du BCG vient d'être réalisé.

Des scientifiques français viennent de publier dans la revue Science des travaux inversant la résistance développée par des souches bactériennes à un antituberculeux.

Paru le 17 mars 2017, le travail des chercheurs lillois (Inserm, Université de Lille, Institut Pasteur de Lille, CNRS) s’est penché sur la résistance à l’éthionamide, un antibiotique utilisé pour traiter la tuberculose.

Les scientifiques sont de fait parvenus à agir sur ce mécanisme de résistance pour l’inverser.

"Nous avons créé un prototype de molécule. SMARt-420, capable de resensibiliser les bactéries résistantes à cet antibiotique", expliquent le Dr Alain Baulard, directeur de recherche au Centre d’Infection et d’Immunité de Lille et le Pr Nicolas Willand.

Menés chez l’animal, lez travaux ont ainsi permis de traiter de manière efficace des souris infectées par des bacilles qui étaient devenus insensibles à l’éthionamide seul.

Une bonne nouvelle qui ouvre une nouvelle voie dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

A quelques jours de la 2ejournée mondiale de la tuberculose (24 mars 2017), l’Organisation Mondiale de la Santé rappelle que 480.000 nouveaux cas de tuberculose multirésistante ont été observés en 2015.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires