Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 07:58

Une équipe dirigée par la Harvard University publie dans le dernier numéro de l'American Journal of Psychiatry les résultats préliminaires d'une étude sur l'impact de niveaux trop bas de testostérone sur la dépression à long terme chez l'homme.

Les personnes recevant un apport supplémentaire de testostérone ont connu une amélioration soit importante soit sensible de leur état dépressif.

Les chercheurs soulignent que l'étude est trop limitée pour permettre d'émettre une recommandation définitive quant à l'administration de traitements comprenant de la testostérone associée à d'autres thérapies.

Cependant, ils estiment que leurs travaux ont démontré clairement que le niveau de testostérone d'au moins la moitié des hommes testés avant la réalisation de cette étude était insuffisant, ce qui infirme les résultats d'études antérieures.

En attendant de poursuivre de nouvelles recherches dans cette direction, les auteurs de l'article recommandent que tous les hommes ne réagissant pas aux antidépresseurs se soumettent à des examens afin de tester leur taux de testostérone.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires