Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 15:46

PIED DIABÉTIQUE: Le nouveau traitement par injection qui réduit le risque d'amputation –

Medicc Review Avr 30, 2016 @

Ce traitement, encore largement inconnu en France et révolutionnaire dans le traitement de l’ulcère du pied diabétique a pour nom Heberprot-P.

Développé par des chercheurs cubains, enregistré à Cuba dès 2006 et dans 15 autres pays, aurait déjà permis le traitement et la cicatrisation e plus de 200.000 patients, leur évitant l’amputation.

Une étude d’évaluation de l’Agence américaine la Food and Drug Administration devrait bientôt trancher sur son autorisation de mise sur le marché américain.

Ce produit, mis au point par des chercheurs Cubains, directement injecté dans la plaie et qui permet d’éviter l’amputation, dans 75 % des cas, répond, en regard de l’épidémie mondiale de diabète, à un énorme besoin médical non satisfait.

Un point avec Medicc Review, la revue des médecins cubains. Les patients diabétiques ont un risque 8 fois plus élevé de subir une amputation par rapport à la population non diabétique.

Un patient sur quatre présentera une plaie au cours de sa vie et 85 % des amputations seront précédées par une plaie de pied.

L’ulcère du pied diabétique qui touche 25% des patients diabétiques est directement associé à des infections des tissus et des os et peut ainsi conduire à l’amputation.

En France, on recense entre 8 et 10.000 amputations par an à cause du diabète, 50.000 aux Etats-Unis.

Au-delà de ce risque extrême, l’ulcère du pied diabétique est douloureux et handicapant, empêchant la marche et d’autres activités quotidiennes.

Il a été démontré que les patients diabétiques ont des concentrations de facteurs de croissance réduites dans les tissus, en particulier de facteur de croissance épidermique.

Cette carence affecte la cicatrisation des plaies, entraîne leur développement chronique et le risque d’amputation.

L’ulcère du pied diabétique ischémique est le plus difficile à traiter et est associé au risque d’amputation le plus élevé.

Heberprot-P comprend ce facteur de croissance épidermique déficient.

Développé pour être injecté autour de la plaie (dans la zone péri-lésionnelle) et directement dans e lit de la plaie, il favorise une réponse pharmacodynamique efficace, en boostant l’épithélialisation et la fermeture de la plaie. En association avec des protéines de la matrice extracellulaire, le facteur de croissance épidermique injecté dans la matrice de l’ulcère contribue à améliorer la prolifération et la migration cellulaires.

Cette étude apporte la preuve de son effet d’accélération de la cicatrisation des ulcères profonds et complexes, à la fois ischémiques et neuropathiques, et, finalement, de sa capacité à réduire les taux d’amputation liés aux pieds diabétiques.

Et cela, en toutes sécurité et efficacité. En conclusion, l’injection locale dans les plaies diabétiques complexes de ce nouveau médicament innovant, démontre un rapport bénéfice-risque positif.

La nouvelle étude en cours par l’Agence américaine FDA devrait accélérer son déploiement mondial pour le plus grand bénéfice des patients diabétiques porteurs de plaies chroniques.

Source: MEDICC Review – The International Journal of Cuban Health and Medicine 2013 DOI: 10.1590/S1555-79602013000100004 Heberprot-P: a novel product for treating advanced diabetic foot ulcer (Visuel@Roberto Morejón Guerra)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires