Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 06:47

Consommer des noix pourrait réduire le risque d’accident vasculaire cérébral.

Dans le monde, l’accident vasculaire cérébral reste la troisième cause de mortalité.

A ce jour, il existe peu de stratégies préventives.

Fumer des cigarettes, boire de l’alcool, avoir de l’hypertension, ou du diabète sont quelques-uns des facteurs de risque modifiables.

Au cours de ces dernières années, les facteurs diététiques ont particulièrement retenu l’attention dans les études épidémiologiques.

Concernant la consommation de noix, ses effets préventifs sur le développement des maladies cardiovasculaires, le diabète de type II et certains cancers ont été montrés dans des études biologiques et observationnelles.

Il est donc possible que la consommation de noix confère également un plus faible risque d’accident vasculaire cérébral.

Une méta-analyse[1] de 14 études prospectives de cohortes fournit des données montrant que la consommation de noix est inversement associée au risque d’accident vasculaire cérébral.

Les noix contiennent toute une variété de nutriments avec des propriétés anti-inflammatoires, antioxidantes et anticarcinogènes incluant des acides gras insaturés, des folates, de la niacine, des vitamines E et B6, des fibres alimentaires, des phytoestrogènes et des minéraux comme le magnésium, le cuivre, le potassium, le zinc et le calcium.

De plus, un certain nombre de données indiquent que la consommation de noix aurait des effets bénéfiques sur la réactivité vasculaire.

Le principal inconvénient de la consommation de noix est le risque de prise de poids.

Les noix sont des aliments riches en énergie avec un contenu élevé en graisses.

La consommation fréquente de noix pourrait favoriser une prise de poids indésirable qui, à son tour, augmenterait le risque de nombreuses maladies chroniques dégénératives.

Cependant, de nombreuses données scientifiques montrent que la consommation fréquente de noix n’a pas d’effet négatif sur l’équilibre énergétique ou le poids corporel.

Les auteurs de cette méta-analyse concluent leurs travaux en écrivant que les données rassemblées et analysées soutiennent le fait que la consommation de noix est associée à une réduction du risque d’accident vasculaire cérébral.

Cet effet semble plus important chez les asiatiques.

La réduction de risque se manifestait avec une consommation de 12 g de noix par jour.

[1] Shao C et al., Nut intake an stroke-risk : A dose-reponse meta-analysis a porpsective cohort studies. Sci rep Jun 2016 6. 30394 ; doi : 10.1038/rep30394.

http://www.nature-sciences-sante.eu/noix/

Consommer des noix pourrait réduire le risque d’accident vasculaire cérébral.

Partager cet article

Repost 1
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires