Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 20:05

Un nouvel agent ehrlichial détecté chez la tique en Polynésie française.

Laroche M, et al. Tiques Tick Borne Dis. 2016.

Les tiques sont des arthropodes hématophages qui sont connus pour héberger et transmettre divers agents pathogènes, y compris les bactéries zoonotiques.

Le but de cette étude était d'étudier la présence de microorganismes associés à la tique à Tahiti, en Polynésie française, avec des outils moléculaires.

Un total de 658 tiques de deux espèces, y compris Rhipicephalus sanguineus s.l. Et Rh. Annulatus ont été recueillis avec des pinces sur les chiens et le bétail respectivement, ou avec un drapeau sur le pâturage dans plusieurs endroits de Tahiti en 2013.

Deux Rickettsia appartenant à la fièvre tachetée différent de R. conorii et R. massiliae ont été détectés par qPCR dans deux Rh. Sanguineus s.l.

Mais le séquençage a échoué.

Un Rh. Annulatus tick a été trouvé positif pour un nouvel agent ehrlichial caractérisé par l'amplification et le séquençage de fragments des gènes

Anaplasmataceae 23S et Ehrlichia 16S.

Les analyses phylogénétiques basées sur les séquences 23S et 16S révèlent que cette bactérie est un nouveau génotype, génétiquement proche d'Ehrlichia minasensis, récemment décrit Ehrlichia sp.

Tout près de Ehrlichia canis.

2016 Elsevier GmbH. PMID 27522945 [PubMed - in process]

Texte intégral

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1877959X16301194?via%3Dihub

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires