Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 05:38

L’environnement, autre victime de l’ouragan Harvey

Endommagées par les inondations sur la côte texane, les raffineries, les usines de produits chimiques et les sites pollués de la région présentent des menaces majeures pour l’environnement.

Sur la tweetosphère, les habitants de Houston ont signalé des odeurs chimiques anormalement fortes dans certains quartiers pendant les jours qui ont suivi le passage de l’ouragan Harvey.

Et pour cause, d’après le magazine Politico, des raffineries et des usines de carburant endommagées par les inondations ont répandu d’énormes quantités de produits chimiques dangereux dans l’atmosphère.

“La quantité de produits chimiques émise cette semaine suite à des ‘évènements imprévus’, ce qui exclut typiquement les opérations normales quotidiennes, est équivalente à la quantité moyenne mesurée sur une période de trois mois l’année dernière,” souligne l’article.

Explosions

La moitié des usines de produits chimiques aux États-Unis se trouve sur le golfe du Mexique, rappelle Politico, et la menace environnementale qu’elles représentent n’a pas tardé à se concrétiser.

Jeudi matin, deux explosions ont eu lieu dans l’usine d’Arkema à Crosby, ville située à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Houston.

“L’entreprise a été informée de deux explosions et d’une fumée noire provenant de son usine”, signale le Wall Street Journal.

Plus tôt dans la semaine, l’usine avait évacué son personnel, et déclaré qu’elle n’avait “aucun moyen d’empêcher” une explosion ou un incendie sur son site.

Selon le Washington Post, la compagnie pétrolière ExxonMobil a aussi annoncé mardi que “deux de ses usines ont été endommagées, provoquant des fuites de polluants dangereux”.

L’entreprise a notamment expliqué que le couvercle d’un réservoir de pétrole et d’autres produits avait sombré à cause des pluies torrentielles.

Des sols déjà pollués

Par ailleurs, les dangers sur l’environnement viennent aussi des sols, avec les sites dits “Superfund”.

Ces sites sont des portions de territoire polluées par des matériels dangereux que le gouvernement américain prévoit de nettoyer (dans le programme fédéral “Superfund”).

Un article du site The Verge souligne que le comté de Harris, où se trouve Houston, compte plus de douze sites Superfund, plus que dans n’importe quel comté de l’État.

“Les fortes inondations pourraient répandre dans l’eau des substances chimiques à partir de ces sites fortement pollués, et les déposer là où les gens vivent”, précise The Verge.

Mathy Stanislaus a supervisé le programme Superfund sous l’administration Obama.

Cité dans un autre article du Washington Post, il confirme que “la ville de Houston, qui fait partie de la ‘Côte Chimique’, représente un grand défi en cas d’inondations massives”.

Climat :L’environnement, autre victime de l’ouragan Harvey.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Climat
commenter cet article

commentaires