Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 17:24
Une méta-analyse des études moléculaires d’observation est en faveur d’un lien entre infection par entérovirus et diabète de type 1

Yeung WC et al. Enterovirus infection and type 1 diabetes mellitus : systematic review and meta-analysis of observational molecular studies. BMJ 2011 ; 342 : d35.






Aucun vote pour l'instant.

Le diabète de type 1 est probablement la conséquence de la combinaison d’une prédisposition génétique, d’altérations du système immunitaire et de facteurs environnementaux. L’augmentation rapide de l’incidence du diabète de type 1 dans le monde, en particulier chez les jeunes enfants, a fait évoquer le rôle d’une infection virale, ce d’autant qu’il existe des variations géographiques et une notion saisonnière dans la présentation de la maladie, en particulier après des épidémies par entérovirus.

Afin de faire le point sur les relations entre diabète de type 1 et infection par entérovirus, une équipe australienne a réalisé une analyse systématique de la littérature concernant les études d’observation ayant mesuré l’ADN ou la protéine virale de l’entérovirus dans le sang, les selles ou les tissus chez les patients ayant un diabète. Vingt quatre articles et 2 abstracts (il s’agissait d’études cas-témoins) ont été retenus, portant sur 4 448 participants. L’hétérogénéité des études était importante. Une association significative a été montrée en méta-analyse entre l’infection par entérovirus et une auto-immunité en relation avec le diabète de type 1 (odds ratio = 3.7, IC 95 % 2.1-6.8 ; hétérogénéité X2/df = 1.3) et entre une infection par entérovirus et la survenue d’un diabète de type 1 clinique (odds ratio = 9.8, IC = 5.5-17.4 ; X2/df = 3.2).

Selon cette meta-analyse, il existe donc bien une association significative entre l’infection par entérovirus détectée par des méthodes moléculaires et le diabète de type 1. Reste maintenant à établir une relation temporale claire entre l’infection par entérovirus et le développement de l’auto-immunité et du diabète de type 1.

 

 

 

BMJ. 2011 Feb 3;342:d35. doi: 10.1136/bmj.d35.

Enterovirus infection and type 1 diabetes mellitus: systematic review and meta-analysis of observational molecular studies.

Source

Faculty of Medicine, University of New South Wales, Sydney, NSW 2052, Australia.

Abstract

OBJECTIVE:

To review the association between current enterovirus infection diagnosed with molecular testing and development of autoimmunity or type 1 diabetes.

DESIGN:

Systematic review and meta-analysis of observational studies, analysed with random effects models.

DATA SOURCES:

PubMed (until May 2010) and Embase (until May 2010), no language restrictions, studies in humans only; reference lists of identified articles; and contact with authors. Study eligibility criteria Cohort or case-control studies measuring enterovirus RNA or viral protein in blood, stool, or tissue of patients with pre-diabetes and diabetes, with adequate data to calculate an odds ratio and 95% confidence intervals.

RESULTS:

The 24 papers and two abstracts (all case-control studies) that met the eligibility criteria included 4448 participants. Study design varied greatly, with a high level of statistical heterogeneity. The two separate outcomes were diabetes related autoimmunity or type 1 diabetes. Meta-analysis showed a significant association between enterovirus infection and type 1 diabetes related autoimmunity (odds ratio 3.7, 95% confidence interval 2.1 to 6.8; heterogeneity χ(2)/df = 1.3) and clinical type 1 diabetes (9.8, 5.5 to 17.4; χ(2)/df = 3.2).

CONCLUSIONS:

There is a clinically significant association between enterovirus infection, detected with molecular methods, and autoimmunity/type 1 diabetes. Larger prospective studies would be needed to establish a clear temporal relation between enterovirus infection and the development of autoimmunity and type 1 diabetes.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires