Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:12

Malgré des efforts importants menés depuis de nombreuses années, il n’a pas été possible, jusqu’à maintenant de disposer de lignées cellulaires stables d’îlots pancréatiques β permettant d’étudier tous les facteurs qui contribuent à la sécrétion d’insuline.

Si les lignées cellulaires ont pu être obtenues chez les rongeurs et permettre leur utilisation dans cette espèce, il y a de nombreuses différences avec les cellules β humaines. Si bien qu’on a cherché, malheureusement sans succès, à obtenir des lignées de cellules β humaines.

Une équipe française, menée par Raphael Scharfmann a réussi à obtenir une lignée humaine de ce type à partir d’une méthodologie d’oncogenèse ciblée dans un tissu fœtal humain. 

Des pancréas fœtaux humains ont été transduits avec un vecteur lentiviral qui exprimait l’antigène T de SV40 sous le contrôle du promoteur de l’insuline.

Ces pancréas transduits ont été ensuite greffés à des souris SCID immunodéprimées, de manière à ce qu’elles se développent jusqu’à devenir un tissu pancréatique mature. Après différenciation, les nouvelles cellules β exprimant SV40LT ont proliféré et formé des insulinomes. 

Les cellules β qui en résultaient ont ensuite été transduites avec la reverse transcriptase de la télomérase, greffées dans d’autres souris SCID et finalement développées in vitro pour générer les lignées cellulaires. 

L’une de ces lignées cellulaires, EndoC-βH1, exprime de nombreux marqueurs spécifiques de la cellule β mais n’expriment pas les marqueurs des autres cellules pancréatiques. 

Ces cellules sécrètent l’insuline lorsqu’elles sont stimulées par le glucose ou par d’autres sécrétagogues de l’insuline et la transplantation de ces cellules corrige le diabète induit chez les souris par des méthodes chimiques.

Ces cellules constituent donc un outil tout à fait unique et nouveau pour l’étude des médicaments à grande échelle et fournissent un modèle pré-clinique pour une thérapie cellulaire au cours du diabète.

D’autres lignées cellulaires humaines pourraient être générées en utilisant cette technologie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires