Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 20:00
ASCO 2013 : Une étude fait état d'une évolution clinique plus défavorable pour les patientes atteintes d'un cancer du sein et présentant une carence en vitamine D  RSi Communications D'après la présentation effectuée lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology Selon des chercheurs de l'Université McGill de Montréal (Canada), et al. l'évolution clinique serait plus défavorable pour les patientes atteintes d'un cancer du sein et présentant une carence en vitamine D que pour les patientes associées à un taux de vitamine D suffisant. Leurs travaux ont été présentés lors du congrès ASCO 2013, qui s'est tenu en mai/juin 2013 à Chicago (États-Unis). Les chercheurs ont mené une revue systématique et réalisé une méta-analyse de résumés extraits des bases de données MEDLINE (1982-2012), ASCO et SABCS (2009-2012). Dans ces résumés, ils ont identifié les rapports corrélant les concentrations sériques en vitamine D avec les issues cliniques du cancer du sein, notamment en matière de survie sans maladie (SSM) et de survie globale (SG). Ils ont ainsi identifié sept études rapportant des données corrélatives entre les concentrations sériques en vitamine D et la survie au cancer du sein. Ces données concernaient 4 885 patientes, examinées dans le but de définir la SSM, et 3 858 patientes, examinées afin de déterminer la SG. La carence en vitamine D a été définie comme suit : < 30 ng/mL, < 20 ng/mL et < 14 ng/mL dans trois, trois et une études, respectivement. Par ailleurs, cette carence a été observée, en moyenne, chez 48,1 % des patientes (plage : 17,9-87,8 %). Les investigateurs ont indiqué que la carence en vitamine D était associée à un risque relatif (RR) combiné de 2,13 (intervalle de confiance [IC] : de 1,64 à 2,78) et de 1,76 (IC : de 1,35 à 2,30) pour la SSM et la SG, respectivement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires