Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 16:30

Selon une étude américaine, « manger en excès favoriserait les troubles cognitifs, notamment les pertes de mémoire. 

Ainsi, les gros mangeurs  (plus de 2.100 calories par jour) doublent le risque de voir leur mémoire décliner. 

Ils sont plus exposés à souffrir de déficience cognitive légère, un stade intermédiaire entre une perte de mémoire normale due à l'âge et l'apparition de la maladie d'Alzheimer. 

En revanche, les personnes âgées qui maintiennent une alimentation pauvre en calories à un âge avancé ont plus de chance de prévenir le risque de développer la maladie d'Alzheimer ».

« les chercheurs ont analysé les habitudes alimentaires et la consommation d'alcool de seniors âgés de 70 à 89 ans (non atteints de la maladie d'Alzheimer), puis les ont soumis à des tests de mémoire. 

Les participants ont été partagés en trois catégories : les gros mangeurs (2.100 à 6.000 kcal/jour), les appétits moyens (1.500 à 2.100) et les petits appétits (600 à 1.500). Résultat, le risque était deux fois plus élevé chez les plus gourmands ».

« pour prévenir la perte de mémoire liée à l'âge, l'idéal est de réduire le nombre de calories, de faire 4 repas par jour, de manger équilibré (poisson, œufs, laitages, céréales, fruits, légumes...). Mais aussi de pratiquer une activité physique régulière ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires