Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 19:34
« Tout comprendre sur les vaccins aux sels d’aluminium » Le Parisien Le Parisien s’interroge : « Les vaccins aux sels d’aluminium, majoritairement utilisés, sont-ils dangereux pour la santé ? Une association de défense de malades l’assure. L’Académie de médecine n’est pas d’accord ». Le journal se penche ainsi sur l’association E3M, « qui fédère des patients atteints de myofasciite à macrophages, une maladie qui se traduit par des douleurs musculaires, articulaires et une fatigue chronique ». Le quotidien indique que « soutenus par plusieurs élus, certains malades ont rendu publique leur intention de porter leur combat en justice ». Le Parisien rappelle que « l’aluminium s’invite partout dans notre vie quotidienne. […] Lorsqu’il est utilisé sous forme d’adjuvant dans les vaccins, l’hydroxyde d’aluminium y pèse 0,85mg. Or depuis 2006, selon l’OMS, la dose tolérable se situe à 7,1mg par jour ». Le quotidien explique que « les trois plaignants estiment, sur la foi de travaux de quelques chercheurs, que les sels d’aluminium pourraient être à l’origine de leur pathologie. En portant plainte contre X, ils visent en fait le ministère de la Santé ». Le journal note que « Marisol Touraine s’était engagée à remettre sur le marché un vaccin DTPolio sans sel d’aluminium, retiré du marché en 2000. Mais aussi à financer les travaux du Pr Gherardi sur les liens entre aluminium et myofasciite à macrophages et enfin à installer un groupe de travail sur le sujet ». Les plaignants indiquent que « la ministre n’a pas tenu parole ». Le Parisien relève toutefois : « L’aluminium est-il impliqué dans la maladie ? Pour l’Académie de médecine, la réponse est formellement non ». Le professeur émérite de pédiatrie et vaccinologue Pierre Bégué remarque ainsi que « les sels d’aluminium peuvent, chez une infime partie de la population, provoquer une petite lésion, un granulome, que l’on détecte après biopsie. Aucune étude scientifique n’a jamais prouvé le lien entre les sels d’aluminium et cette maladie ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires