Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 11:40

L’IGF1 est une hormone produite sous l’effet de l’hormone de croissance, essentiellement par le foie, et médiant un certain nombre des effets de l’hormone de croissance dans l’organisme.

Diverses études épidémiologiques ont montré l’existence d’un lien entre les concentrations d’IGF1 dans la population générale et le risque de cancer ou de maladie cardiovasculaire. Ainsi, une IGF1 plutôt dans les valeurs hautes serait associée à un risque de cancer alors que les concentrations basses d’IGF1 seraient plutôt associées à une augmentation du risque de maladie cardiaque et de diabète. Toutefois, ces données sont variables suivant les populations, ce qui a amené une équipe hollandaise à faire une méta-analyse de toutes les études publiées afin de déterminer la relation entre les concentrations d’IGF1 et la mortalité dans la population générale.

Douze études ont été retenues portant sur un total de 14 900 participants. La mortalité chez les patients dans les centiles supérieurs ou dans les centiles inférieurs de la normale a été comparée à celle des centiles médians de référence. La mortalité globale, quelle qu’en soit la cause, était augmentée chez les sujets dont la concentration d’IGF1 était dans les valeurs basses ou dans les valeurs hautes de la normale avec un hazard ratio de 1.27 (IC 95 % = 1.08-1.49) pour les valeurs basses et de 1.18 (1.04-1.34) pour les valeurs hautes d’IGF1.

Une méta-régression dose-réponse a montré une relation en U entre l’IGF1 et la mortalité quelle qu’en soit la cause (p = 0.03). En comparant le 10èmepercentile de l’IGF1 avec le 50èmepercentile, le hazard ratio pour l’augmentation de la mortalité était de 1.56 (IC 95 % 1.31-1.86). Le hazard ratio prédit comparant le 90èmepercentile avec le 50èmepercentile était de 1.29 (1.06-1.58). On retrouvait ainsi une relation avec une courbe en U aussi bien pour la mortalité par cancer que pour la mortalité cardiovasculaire.

Finalement, dans la population générale, les concentrations situées plutôt dans les valeurs hautes de la normale comme les concentrations plutôt normales basses de l’IGF1 sont associées à une augmentation de la mortalité. Comme toujours… « in medio stat virtus »… !

 

 

Source

  • Burgers AMG et al. Meta-analysis and dose-response metaregression : circulating insulin-like growth factor I (IGF-I) and mortality. J Clin Endocrinol Metab 2011 ; 96 : 2912-2920. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21795450

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires

tn pas cher 22/09/2011 11:26


Shox Pas Cher 60
Ninja Pas Cher 9
Air Max 90 Pas Cher 185