Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 15:38
Question écrite n° 05133 de M. Alain Fauconnier (Aveyron - SOC) publiée dans le JO Sénat du 07/03/2013 - page 733 M. Alain Fauconnier remercie Mme la ministre des affaires sociales et de la santé pour sa réponse à sa question n° 02868 relative au développement de la maladie de Lyme, publiée dans le JO Sénat du 20 décembre 2012. Mais il lui semble nécessaire d'attirer à nouveau son attention sur cette grave pathologie, prétendument « rare », qui, en fait, est toujours mal diagnostiquée, selon l'association Lyme sans frontières, qui soutient ceux qui, de plus en plus nombreux, en sont atteints. Malgré les efforts déployés pour la combattre par un certain nombre d'infectiologues, au premier rang desquels le professeur Montagnier, il semble en effet qu'une certaine errance thérapeutique, fort coûteuse à la sécurité sociale et malheureusement sans effet sur les patients, soit toujours d'actualité en la matière, en partie parce que les autorités sanitaires refusent de prendre en compte les savoirs techniques des médecins de terrain confrontés à cette pathologie endémique. Ainsi l'ouverture d'une commission sur la maladie de Lyme, si louable soit-elle, ne saurait, d'une part, compenser la fermeture du laboratoire d'analyses médicales Schaller de Strasbourg et, d'autre part, vaincre les réticences de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pour chercher des solutions à ce problème. C'est pourquoi il lui demande si son administration compte aller « plus loin » dans la lutte contre la borréliose de Lyme. En attente de réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires