Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 19:38

Sida sans VIH : une folle rumeur venue de Chine ?

Publié le 08/04/2011  
 

 

 

Pékin, le vendredi 8 avril 2011 – Plusieurs journaux Hongkongais ont publié ces derniers jours les témoignages de patients affirmant présenter des symptômes proches de ceux développés par les personnes atteintes du Sida. Ainsi, le journal The Epoch Times a rencontré Lin Jun, qui assure avoir vu son état de santé significativement se dégrader depuis mars évoquant des ganglions, des articulations extrêmement douloureuses ou encore des vomissements fréquents. Dans d’autres cas, on retrouve des pertes de poids ou, selon des sites francophones, la mention de « poils sur la langue » (évidemment une mauvaise traduction de leucoplasie orale chevelue !).

Les malades évoquent souvent des contaminations liées au sang ou avouent des rapports sexuels non protégés peu avant le développement des premiers symptômes. Il est de manière générale souvent indiqué que l’entourage est également affecté. Pourtant, aucun de ces malades n’a été testé positif pour le VIH.

Phobie du Sida

Depuis 2009, le Centre de contrôle et de prévention des maladies en Chine (CCPMC) a eu à tester cinquante neuf patients souffrant de ce type de troubles que certains affirment proche du Sida. Jamais le VIH n’a pu être retrouvé, ni aucun autre agent pathogène. Fait essentiel, leur taux de CD4 s’est également révélé normal. Des prélèvements ont en outre été envoyés aux Etats-Unis et aucun élément pouvant expliquer ces symptômes n’a pu être identifié. Pour le ministère de la Santé chinois il n’existe donc aucun élément « clinique, biologique ou épidémiologique qui puisse permettre de démontrer que ces individus souffrent d’une maladie infectieuse ». Les autorités sanitaires chinoises évoquent donc une autre piste : celle d’une phobie du Sida. Le CCPMC assure d’ailleurs que certains des patients ayant reçu une assistance psychologique ont vu leurs symptômes disparaître. L’affaire semble en effet témoigner des fantasmes qui persistent autour du Sida en Chine, et de l’omerta sur les questions de santé qui laisse libre court aux rumeurs les plus surprenantes.

 

Illustration : Keith Haring (1958-1990), Ignorance is fear



Aurélie Haroche

Partager cet article

Repost 0
Published by chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires