Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 11:04
Reprogrammation de l'ADN et de Cellules via des information épigénétique Induites par des champs magnétiques, des vibrations sonores et de l'eau cohérente. Avec le Dr Carlo Ventura, MD, Ph.D., et le Dr Rollin McCraty, Ph.D. Pendant des décennies, les scientifiques ont utilisé seulement des approches à base chimique pour réguler la croissance de cellules humaines pour déterminer vers quel type de cellule évolue une cellule souche dans le corps. Désormais une nouvelle étude fascinante montre que la programmation de cellules souches ne peut être limitée à la signalisation chimique, et qu'elle peut également être réalisée par de très faibles signaux de fréquence dans des champs électromagnétiques similaires aux champs produits par le cœur de l'homme ou le champ de la Terre. Cette présentation en ligne est donnée par le Dr Carlo Ventura, MD, professeur et chercheur à l'Université de Bologne en Italie. Il sera accueilli par l'Institut de HeartMath Directeur de la Recherche Dr Rollin McCraty. Dr Ventura discute des stratégies pour la programmation de cellules souches qui sont orchestrées par des informations extrêmement subtiles délivrées via la signalisation de champs quantiques. Certains experts estiment que ce domaine de recherche peut conduire à des stratégies révolutionnaires en médecine régénérative. Webinar : les participants apprendront: Développement d'un procédé semblable à un "machine" qui est capable de reprogrammation des cellules adultes à d'autres types de cellules. Une conclusion montrant que les cellules peuvent produire des vibrations acoustiques / sonores et ont la capacité de cellules pouvant exprimer des signatures vibratoires, qui changent en fonction de la tâche, que les cellules sont performantes et que cette signature reflète la santé des cellules. La possibilité que les sons émis par les organes contiennent des informations qui régulent aussi des fonctions allant du cellulaire au moléculaire, submoléculaire et niveaux quantiques. Expérience révolutionnaire du prix Nobel Luc Montagnier dans laquelle il montre qu'une copie quasi identique d'un fragment d'ADN dans un tube à essai a été "téléporté" via des signaux électromagnétiques à un deuxième tube à essai contenant de l'eau pure. De nouvelles recherches sont en cours pour déterminer si les résultats des expériences de téléportation de l'ADN du Pr Montagnier peuvent être recréées au niveau de la cellule entière dans les cultures de cellules souches. Dr Carlo Ventura, MD, Ph.D., est professeur de biologie moléculaire à l'école de médecine à l'Université de Bologne, Italie. Le Dr Ventura est chef du Laboratoire de biologie moléculaire et de la tige ingénierie cellulaire à l'Institut national de la Biostructures et Biosystems à Bologne. Il a dirigé une variété de la recherche liée à la cardiologie-à plusieurs institutions et parmi ses réalisations noter est la découverte de récepteurs opioïdes dans les cellules du myocarde. Le De Ventura a publié plus de 120 articles complets dans des revues prestigieuses de la biochimie, la biologie cellulaire / moléculaire, et la cardiologie. Dr Rollin McCraty, Ph.D., est directeur de l'Institut du Centre de recherche HeartMath, Initiative mondiale Cohérence (GCI) coordonnateur de membre du Comité directeur et du projet pour le Système mondial de surveillance de cohérence de GCI. Le Dr McCraty est l'auteur de nombreux articles scientifiques, des documents et des e-books et mené un large éventail d'études de laboratoire et de terrain. Son expérience et ses intérêts de recherche comprennent la physiologie des émotions et des mécanismes par lesquels les émotions influencent les processus cognitifs, le comportement et la santé. Il est une autorité sur l'intelligence du cœur, variabilité du rythme cardiaque et de la cohérence cardiaque.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Les ondes
commenter cet article

commentaires

Jacques Lacaze 29/11/2014 12:56

Quand nous avons participé avec Pierre Tubéry à groupe de travail mis en place en 86 par Dufoix pour élaborer des propositions en vue d’expérimenter les médecines différentes, j'ai eu la chance de
rencontrer et discuter longuement avec le Pr Pautrizel qui a travaillé sur la machine de Prioré. Des travaux comme ceux rapportés ici montre à quel point l'absence du moindre sens pas seulement
scientifique mais de simple curiosité doublé d'un orgueil démesuré et criminel a bloqué des travaux balbutiants certes mais importants.
Travailler, réfléchir aux conditions de la recherche et de la découverte est un impératif cardinal. Et c'est bien d'ouvrir à de nouvelles perspectives comme dans cet article.