Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 21:14
Quand la flore intestinale monte à la tête !
27/10/2011
La colonisation intestinale par la flore microbienne en période néonatale joue un rôle essentiel dans le développement et la maturation du système immunitaire et endocrinien. De plus, le dysfonctionnement de l’axe cérébro-intestinal est impliqué dans des désordres fonctionnels du type syndrome de l’intestin irritable et, inversement, plusieurs études ont déjà montré des perturbations sérotononergiques liées à un dysmicrobisme intestinal au niveau du système nerveux central. Pour savoir si ces perturbations sont réversibles par des thérapies microbiennes plus tard dans la vie, des souris microbiologiquement stériles (groupe GF pour « Germ Free ») ont été comparées à des souris conventionnelles (groupe CC pour « colonisés conventionnellement ») et des souris recolonisées.
Il en ressort que les concentrations de sérotonine diffèrent significativement au niveau de l’hippocampe et du tronc cérébral dans le groupe GF, par rapport au groupe CC, et que la recolonisation ne permet pas de retrouver des concentrations normales.
Ces résultats prouvent que la neurotransmission au sein du système nerveux central peut être profondément affectée par l’absence de flore intestinale, et le rester même après sa restauration.


Dr Muriel Macé

Clarke G et al. : The brain-gut-microbiome-axis during early-life regulates the development of the adult brain serotonergic system. 19th united European Gastroenterology Week (Stockholm) : 22 – 26 octobre 2011.

Copyright © http://www.jim.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires