Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 18:04

Cette analyse des données de l'observatoire épidémiologique permanent Thalès, intéressant les pratiques médicales d'un échantillon national de 1 200 médecins généralistes de France, révèle, au sein d'une population de 36 255 patients atteints de diabète de type 2 (DT2) et d'insuffisance rénale (IR), suivie en médecine générale, un taux élevé de prescriptions d'hypoglycémiants oraux contre-indiqués selon les RCP (résumés des caractéristiques des produits), en cas d'IR. 

 

 

 

Elle montre en effet, parmi les 8 647 diabétiques de type 2, dont les déterminations du DFG et du taux d'hémoglobine glyquée dans les 6 mois précédant la dernière prescription étaient connus, que 51 % des 893 diabétiques ayant une IR modérée (débit de filtration glomérulaire - DFG entre 30 et 49 ml/min) étaient traités par un médicament hypoglycémiant contre-indiqué, et que 63 % des 124 atteints d'IR sévère (DFG entre 15 et 29 ml/min) en recevaient au moins un.

 

 

Dr Julie Perrot (07/11/2011)

 

 


 

Bouée S et coll. : Description des traitements hypoglycémiants chez des patients diabétiques de type 2 atteints d'une insuffisance rénale modérée ou sévère, suivis en médecine générale. 5e Forum scientifique de pharmaco-épidémiologie (Paris) : 26-27 mai 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires