Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 08:05
Les baies de goji (Lycium barbarum), utilisés traditionnellement en médecine chinoise, sont de plus en plus consommées en Occident. Une interaction avec les anticoagulants, des effets hépatotoxiques ainsi que des réactions allergiques retardées (photodermatites) et immédiates ont été rapportés avec les baies de goji parfois même lors de la première consommation de l’aliment. Une étude a été menée en Espagne pour tenter de déterminer l’allergène responsable de ces réactions. Tous les patients vus en consultation d’allergologie et ayant une allergie alimentaire aux fruits et légumes ont été testés par prick-tests vis-à-vis des baies de goji et ont été questionnés sur l’existence de symptômes lors d’une éventuelle consommation de cet aliment. Cinq patients avaient eu des signes d’allergie immédiate aux baies de goji : angio-œdème avec dyspnée, prurit pharyngé, œdème des lèvres avec éruption péribuccale, prurit généralisé. Dans 3 cas, les symptômes étaient apparus dès la première consommation de l’aliment. Ces 5 patients avaient des prick-tests cutanés (PTC) positifs pour les baies de goji et 4 d’entre eux avaient un test positif pour la peau de pêche. Un PTC à la LTP (Protéine de Transfert Lipidique) a été possible chez 4 sujets : il était positif dans 3 cas et négatif pour le dernier. Le PTC à la polcacine était négatif chez 4 patients et positif chez un alors que le PTC à la profiline était négatif chez tous. Un groupe contrôle a été constitué par 26 sujets polliniques sensibilisés à des fruits et légumes dont 20 n’avaient jamais mangé de baies de goji et 6 les toléraient. Les PTC ont été positifs pour ce fruit chez 19 de ces 26 patients et pour la peau de pêche chez 15 d’entre eux. Les PTC étaient positif chez 15 des 23 patients témoins pour la LTP, chez 4 d’entre eux pour la polcacine et positif chez un seul pour la profiline. Une forte association a été mise en évidence entre la positivité à la peau de pêche et aux baies de goji ((P=0,0002) et entre la positivité à la LTP et aux baies de goji (P=0,008). Les résultats des expériences in vitro confirment le rôle de la LTP dans l’allergie aux baies de goji mais suggèrent également l’intervention d’autres allergènes de haut poids moléculaire. Dr Geneviève Démonet 29/10/2012 Larramendi CH et coll. : Goji Berries (Lycium barbarum): Risk of Allergic Reactions in Individuals With Food Allergy. J Investig Allergol Clin Immunol., 2012; 22: 345-350

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires