Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 22:33
Il est admis que l’état nutritionnel préopératoire conditionne partiellement les suites dans la plupart des cancers digestifs. L’index nutritionnel d’Onodera (INO) peut, à cet égard, être considéré comme un paramètre qui identifie la condition nutritionnelle et immunologique des porteurs de telles tumeurs. Cet indice, basé sur deux examens biologiques simples, a fait la preuve de son efficience dans les cancers gastriques et œsophagiens. Des auteurs japonais l’ont testé pour le cancer colorectal (KCR). Ils ont étudié 219 malades (126 hommes) opérés d’un KCR entre 2002 et 2010 sans avoir reçu de traitement néoadjuvant. Le prélèvement de sang a été effectué juste avant l’intervention. La formule de l’INO consiste à ajouter au taux d’albuminémie en g/l, le nombre de lymphocytes/mm3 divisé par 200. Par ex. un taux de 35g/l et 1 800 lymphocytes donne un INO à 44. Le chiffre de 40 a été choisi comme seuil au-dessous duquel le pronostic est aggravé. Les INO supérieur et inférieur à 40 ont été comparés avec les données issues du stade TNM, du grade de la tumeur et du degré d’obstruction intestinale. On a constaté que, par exemple, les KCR de type T3 (envahissant la sous-séreuse) ou T4 (perforant le péritoine viscéral) représentaient 95,6 % des INO < 40 et 66 % seulement des INO > 40. De même, les KCR étaient occlusifs dans 35 % des INO bas vs 5 % des INO > 40. Les stades avancés (III et IV) concernent aussi 60 % des INO < 40 alors qu’ils ne se retrouvent que dans 44 % des INO élevés (p = 0,001). La survie à 5 ans des malades à INO bas n’est que de 32,6 % vs 85 % pour ceux dont l’INO dépasse 40. En analyse multivariée, on a pu observer que l’INO < 40 était un facteur indépendant de mauvais pronostic, au même titre que le stade tumoral ou que l’envahissement veineux. En conclusion, l’index pronostique nutritionnel d’Onodera, basé sur 2 critères simples, et rapides à obtenir en préopératoire immédiat, est un facteur indépendant permettant de prévoir la gravité d’un cancer colorectal. Dr Jean-Fred Warlin 22/07/2013 Nozoe T et coll. : The prognostic nutritional index can be a prognostic indicator in colorectal carcinoma. Surg.Today 2012 ; 42 : 532-535.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires

eviter la mauvaise haleine 21/02/2015 17:21

Thanks for any other excellent article. The place else may just anyone get that kind of information in such a perfect manner of writing? I have a presentation subsequent week, and I'm at the look for such info.

dent de sagesse mauvaise haleine 21/02/2015 17:21

Almost all of the things you point out is astonishingly accurate and it makes me ponder why I had not looked at this in this light before. Your article truly did turn the light on for me as far as this particular subject matter goes. Nevertheless there is one point I am not too cozy with and while I make an effort to reconcile that with the main theme of your position, let me observe just what the rest of your subscribers have to point out.Very well done.

Homnes 13/05/2014 23:11

Tous ces sigles, c'est à s'y perdre !
ANC, AJR, VNR, BNM, AMT : Quésaco ???
Merci pour les précisions.