Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 15:40
« les ventes de vaccin ont «fortement baissé» en 2012 en France, dans pratiquement toutes les catégories y compris les vaccins pédiatriques », selon une étude du cabinet IMS Health. Le journal observe ainsi que, « bien que les Français soient, dans leur ensemble, insuffisamment vaccinés au vu des objectifs de santé publique, […] pendant la période 2008-2012, le marché des vaccins a baissé de 12% en unités et de 30% en valeur ». « la baisse des ventes est de 6,5% pour l'hépatite B, de 26% pour le méningocoque, de 2% pour le pneumocoque, de 8% pour le tétanos, de 1,6% pour les associations incluant une valence antitétanique. La baisse s'établit également à 23% pour la typhoïde, 40% pour les vaccins contre la rougeole, 33% pour la rubéole et 11% pour les associations ROR (rougeole, oreillons, rubéole) ». Claude Le Pen, économiste de la santé et consultant d'IMS Health, remarque que « si certaines baisses de vaccins trouvent des explications techniques comme l'arrêt de la production du vaccin contre la rubéole ou bien encore les difficultés d'approvisionnement des vaccins contre la typhoïde en 2012, cela n'explique pas tout ». L’étude note ainsi que « ce recul est surtout lié à un climat de défiance vis-à-vis du médicament qui s'est développé en France ces dernières années, notamment en ce qui concerne la politique vaccinale ». Le Figaro ajoute qu’« IMS Health pointe l'impact «faible ou nul» de l'accord entre médecins généralistes et caisses de sécurité sociale sur un objectif de vaccination anti-grippale de 75% pour les personnes âgées ». « pour Claude Le Pen, «le nouveau calendrier vaccinal, qui sera publié en avril 2013, devra comporter des mesures concrètes» et «s'inscrire dans le Programme national d'amélioration de la politique vaccinale 2012-2017» visant à «restaurer la confiance des Français» ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires