Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 11:02

Les Peptides opioïdes dérivés de produits alimentaires ( Gluten et Caséine) inhibent l'absorption de la cystéine avec effet sur le couple redox et leurs conséquences épigénétiques.

 

J Nutr Biochem. 2014 octobre; 25 (10): 1011-8. doi: 10.1016 / j.jnutbio.2014.05.004. Epub 2014 6 juin.

Trivedi MS1, Shah JS1, Al-Mughairy S1, Hodgson NW1, Simms B1, Trooskens GA2, Van Criekinge W2, Deth RC3.



Résumé

Les Interventions diététiques comme les régimes sans gluten et sans caséine ont été signalés pour améliorer la fonction intestinale, des maladies auto-immunes et des symptômes neurologiques chez des patients présentant une grande variété de pathologies

 

Toutefois, le mécanisme sous-jacent de l’efficacité de ces régimes reste incertaine.

 

La programmation épigénétique, y compris la méthylation CpG et les modifications des histones, survenant au cours du développement postnatal précoce peut influencer le risque de maladie plus tardivement dans la vie, et cette programmation peut être modulées par des facteurs nutritionnels tels que le lait et le blé, en particulier pendant la transition d'une base de lait uniquement à une alimentation variée.

 

La digestion par hydrolyse de la caséine (une protéine majeure de lait) et de la gliadine (une protéine de blé) libère des peptides ayant une activité opioïde, et dans la présente étude, nous démontrons que ces peptides opioïdes riches en proline alimentaire modulent l'absorption de la cystéine au niveau de neurones humains en culture, et de cellules épithéliales gastro-intestinales (GI),  par l'activation des récepteurs opioïdes.

 

La réduction del’absorption de la cystéine  a été associée à des changements dans le sens de la réduction de la fonction antioxydante du glutathion intracellulaire et de donneur de méthyle S-adénosylméthionine.

Les peptides opioïdes de caséine bovine entraînent une méthylation de l'ADN du génome entier qui ont augmenté dans la région du site de départ de la transcription dont la puissance est similaire à leur pouvoir d’inhibition de l'absorption la cystéine.

 

Une altération de l’expression des gènes impliqués dans l'homéostasie redox et la méthylation a également été observée.  

 

 

Les différences entre les peptides dérivés du lait humain et bovin peuvent ainsi contribuer à des différences de développement entre les nourrissons allaités maternbellement ou nourris au biberon.

 

La capacité antioxydante restreinte, causée par des peptides opioïdes de blé et de dérivés du lait, peut prédisposer des sujets sensibles à l'inflammation et l'oxydation systémique, ce qui explique en partie les avantages d'une alimentation sans gluten ou sans caséine.

Copyright © 2014 Les Auteurs. Publié par Elsevier Inc. Tous droits réservés.

 

J Nutr Biochem. 2014 Oct;25(10):1011-8. doi: 10.1016/j.jnutbio.2014.05.004. Epub 2014 Jun 6.

Food-derived opioid peptides inhibit cysteine uptake with redox and epigenetic consequences.

Trivedi MS1, Shah JS1, Al-Mughairy S1, Hodgson NW1, Simms B1, Trooskens GA2, Van Criekinge W2, Deth RC3.

Author information

Abstract

Dietary interventions like gluten-free and casein-free diets have been reported to improve intestinal, autoimmune and neurological symptoms in patients with a variety of conditions; however, the underlying mechanism of benefit for such diets remains unclear. Epigenetic programming, including CpG methylation and histone modifications, occurring during early postnatal development can influence the risk of disease in later life, and such programming may be modulated by nutritional factors such as milk and wheat, especially during the transition from a solely milk-based diet to one that includes other forms of nutrition. The hydrolytic digestion of casein (a major milk protein) and gliadin (a wheat-derived protein) releases peptides with opioid activity, and in the present study, we demonstrate that these food-derived proline-rich opioid peptides modulate cysteine uptake in cultured human neuronal and gastrointestinal (GI) epithelial cells via activation of opioid receptors. Decreases in cysteine uptake were associated with changes in the intracellular antioxidant glutathione and the methyl donor S-adenosylmethionine. Bovine and human casein-derived opioid peptides increased genome-wide DNA methylation in the transcription start site region with a potency order similar to their inhibition of cysteine uptake. Altered expression of genes involved in redox and methylation homeostasis was also observed. These results illustrate the potential of milk- and wheat-derived peptides to exert antioxidant and epigenetic changes that may be particularly important during the postnatal transition from placental to GI nutrition. Differences between peptides derived from human and bovine milk may contribute to developmental differences between breastfed and formula-fed infants. Restricted antioxidant capacity, caused by wheat- and milk-derived opioid peptides, may predispose susceptible individuals to inflammation and systemic oxidation, partly explaining the benefits of gluten-free or casein-free diets.

Copyright © 2014 The Authors. Published by Elsevier Inc. All rights reserved.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires