Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 16:39
La L-Dopa reste actuellement la molécule la plus efficace dans la maladie de Parkinson. Ces effets indésirables sont bien connus notamment sur le plan moteur : dyskinésies et fluctuations motrices. De nombreux travaux ont montré que ceux-ci étaient notamment liés aux fluctuations des taux plasmatiques. Les formes à libération prolongée développées il y a maintenant plus de 10 ans ont eu un faible impact sur l’apparition de ces complications. De même, les inhibiteurs de la catheco-o-methyl transférase n'ont pas permis de faire disparaître ces troubles moteurs. À Sydney, tous les cliniciens étaient en attente d'une nouvelle classe de médicaments anti-parkinsoniens. Ils ont été déçus par les résultats concernant l’istradéfylline et le safinamide. Par contre, plusieurs équipes ont développé de nouvelles formes de L-Dopa. Une équipe israélienne a présenté les résultats de l’administration continue de carbidopa par voie sous cutanée chez 54 sujets sains. Cette étude de phase I a montré que les taux de L-dopa étaient stables et étaient corrélés à la quantité de carbidopa. Le système original d’administration sous cutané était bien toléré en dehors de rougeurs transitoires au niveau de la zone d’injection. Une équipe américaine a évalué une nouvelle forme galénique, le DM-1992. La L-dopa est absorbée au niveau de la partie supérieure de l’intestin. Dans certains cas, les formes conventionnelles de L-dopa transitent trop rapidement avant qu’elles n’aient pu être absorbées. Cette nouvelle galénique utilise des polymères permettant la rétention gastrique du produit. Le comprimé sous l’effet des sucs gastriques augmente trois fois de volume limitant l’élimination du produit. L’étude comparant les formes conventionnelles (3 à 8 fois par jour) au DM-1992 (2 fois par jour) monte une supériorité de cette dernière sur le temps de « off » et de « on » sans dyskinésie. Ces travaux originaux montrent que la L-dopa, 50 ans après son utilisation dans la maladie de Parkinson, a encore de beaux jours devant elle. Dr Christian Geny 30/07/2013 Caraco Y et coll. : constant therapeutic levodopa concentrations maintained by continuous (SC) administration of ND-0612, a novel formulation of LD/carbidopa. Verhagen Metman L. : A randomized crossover study of DM-1992, a gastroretentive formulation of carbidopa/levodopa. 17th International Congress of Parkinson's Disease and Movement Disorders (Sydney, Australie) : 16 au 20 juin 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires