Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 09:00
Des entérovirus longtemps considérés comme humains, tels que les types EV-A76, B110 et D111, ont été retrouvés chez des chimpanzés du Cameroun (Harvala H et coll. 2011). En Centre-Afrique, la séroprévalence élevée d’EV-A76 chez les chimpanzés et les babouins associée à la sérologie positive de populations humaine très localisées (Harvala H et coll 2012) évoque l’émergence récente de cette zoonose. Après avoir étudié les fèces de 200 primates vivant au Cameroun, loin de toute présence humaine, l’équipe Ecossaise a identifié d’autres sérotypes, soit proches de ceux retrouvés chez l’homme tel qu’EV-A89, soit nouveaux tels qu’EV-A119 et EV-D120. S’ils se transmettaient à l’homme, de nouvelles zoonoses pourraient se propager rapidement, comme l’EV-D70 dans les années 1970. Claude Demare Publié le 03/05/2013 Harvala H et coll. : Circulation of enteroviruses between humans and primates. 23rd European Congress of Clinical Microbiology and Infectious Diseases (Berlin) : 27-30 Avrill 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires