Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 17:26

L.M. le lundi 25 juillet 2011

Alors que la légionellose diminuait régulièrement depuis 2005, elle a connu une recrudescence au cours de l’année 2010, a rapporté l’Institut de veille sanitaire (InVS) dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire du 19 juillet. 1 540 cas ont été recensés l’année dernière, soit une hausse de 28 % par rapport à 2009 et un taux d’incidence en France métropolitaine de 2,4 pour 100 000 habitants. Mais aucune épidémie (plus de 10 cas) n’a été identifiée pour autant.

L’augmentation a été plus importante pendant les mois d’août et septembre et dans les régions de l’Est de la France. L’âge médian des cas était de 62 ans, à prédominance masculine (trois hommes pour une femme)  et une exposition à risque était rapportée pour 34% d’entre eux (tabagisme, diabète, etc.).

Pour expliquer cette recrudescence des cas de légionellose, l’InVS n’écarte pas le rôle des appareils de climatisation intérieure, qui ne sont ni déclarés, ni enregistrés. L’influence des conditions climatiques (humidité, chaleur et peu de vent) lors de l’été 2010 n’est pas non plus à écarter.

« Les investigations rapides et systématiques ont probablement limité le nombre de cas groupés mais n’ont cependant pas permis d’identifier les sources de contamination de ces épisodes », rapporte l’InVS. L’institut estime qu’il est important de maintenir la sensibilisation de l’ensemble des partenaires afin de documenter les caractéristiques des sources de contamination et améliorer ainsi le contrôle de cette maladie par la mise en œuvre rapide des mesures de contrôle et de prévention.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Chronimed
  • Chronimed
  • : Les Infections Froides, concepts et maladies dégénératives, nutrition spécialisée.
  • Contact

Recherche

Liens