Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 20:56
Le secret du régime méditerranéen : les télomères. Les bienfaits du régime méditerranéen ont été largement documentés par de nombreuses études observationnelles et plusieurs essais cliniques randomisés. Plusieurs mécanismes sont proposés pour expliquer la protection conférée par ce régime vis-à-vis des maladies chroniques mais il reste encore de nombreuses incertitudes. Une des hypothèses avancées est celle d’un impact de l’alimentation méditerranéenne sur les télomères. Ces derniers sont ces morceaux de matériel génétique qui se trouvent à l'extrémité des chromosomes. La perte d'ADN télomérique, qui survient lors des divisions cellulaires, est associée au développement des pathologies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, les cancers ou certaines démences. Selon des travaux récents, il semble que la perte de télomères soit un facteur modifiable par une action environnementale. Ainsi, un mode de vie sain réduirait le raccourcissement télomérique, provoquant ainsi une diminution du risque de maladies chroniques et un allongement de la durée de vie. L’équipe d’Harvard du professeur Hua examiné la relation entre la longueur des télomères et l’adhésion au régime méditerranéen dans une population de 4 676 femmes appartenant à la cohorte des infirmières américaines (NHS Study). Les habitudes alimentaires ont été évaluées à l’aide d’un questionnaire fréquentiel de consommation des aliments. L’adhésion à l’alimentation méditerranéenne était quantifiée grâce à un score fondé sur la consommation des aliments typiques de ce régime (Alternate Mediterranean Diet Score). La longueur des télomères a été mesurée dans les leucocytes. L’adhésion au régime méditerranéen était positivement associée à la longueur des télomères. En revanche celle-ci n’était pas corrélée à la consommation de chacun des composants pris en compte dans le score du régime. Ainsi l’effet sur les télomères ressemble davantage à un effet conjoint des constituants de l’alimentation méditerranéenne qu’à celui d’un aliment particulier. Quantitativement, chaque point supplémentaire d’adhésion au régime méditerranéen est associé à une augmentation potentielle d’un an et demi de l’espérance de vie. Les résultats de cette étude confirment ceux des observations similaires dans une plus petite cohorte de 217 sujets âgés (77 ans en moyenne). L’effet du régime méditerranéen sur les télomères pourrait s’expliquer par une réduction du stress oxydant et de l’inflammation, deux processus connus pour accélérer le raccourcissement télomérique. La principale limite de cette étude est qu’elle ne permet pas d’établir de relation temporelle entre les habitudes alimentaires et l’évolution des télomères puisque les données sont recueillies de manière transversale. Ces résultats apportent des arguments complémentaires et surtout des hypothèses mécanistiques concernant les bienfaits du régime méditerranéen dans son ensemble, en particulier pour augmenter la longévité. Dr Boris Hansel 13/01/2015 Crous-Bou M et coll. : Mediterranean diet and telomere length in Nurses' Health Study: population based cohort study. BMJ. 2014; 349: g6674. doi: 10.1136/bmj.g6674.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires