Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 07:49
Le resvératrol, bénéfique pour la mémoire des seniors Présent dans le raisin rouge, le resvératrol aurait des propriétés protectrices contre le déclin cognitif des personnes âgées, selon une étude. Pour protéger sa mémoire du déclin, pas besoin de se gaver d’huile de foie de morue. Certains produits font également leur preuve, tout en offrant une dégustation nettement plus savoureuse. Il en serait ainsi du resvératrol, présent dans le raisin rouge (et donc le vin), la cacahuète ou encore le chocolat. Depuis une décennie, ce polyphénol fait couler beaucoup d’encre. Ses propriétés cardio-protectrices, antioxydantes et anti-inflammatoires sont régulièrement mises en avant dans les études scientifiques. A tel point que certains évoquent même un puissant lobbying du resvératrol… Si les intérêts industriels liés à ce composé n’ont jamais été percés à jour, les études, elles, continuent d’affluer. La dernière en date, publiée dans la revue Scientific Reports, a eu lieu au Texas A&M Health Science Center College of Medicine. Ces résultats sont à nuancer – les essais portent sur les rats – mais apportent néanmoins des éléments dignes d’intérêt sur le traitement du déclin cognitif des seniors. Création de nouveaux souvenirs Les scientifiques ont ainsi formé deux groupes de rongeurs d’un âge avancé (environ 22 mois). Au premier, ils ont administré du resvératrol ; l’autre servait de groupe témoin. « Les résultats sont frappants », affirment les auteurs. Ainsi, alors que les rats du second groupe ont montré une perte progressive de leur capacité à créer de nouveaux souvenirs, les rats du premier groupe, eux, ont enregistré une nette amélioration de leurs capacités d'apprentissage spatial et de leur mémoire. Au niveau cérébral, les chercheurs ont observé une baisse de la neurogénèse (la création de neurones) dans le second groupe, alors que le développement de neurones chez les rats traités au resvératrol a presque doublé. Ces derniers enregistraient aussi un meilleur afflux sanguin et une inflammation moindre de l'hippocampe, impliqué dans l’apprentissage, la mémoire et l'humeur. « Cette étude fournit de nouvelles preuves que les traitements au resvératrol vers 60 ans peuvent aider à améliorer les fonctions de mémoire et d'humeur en fin de vie », avance le professeur Ashok K. Shetty, directeur de l'Institute. De là à conclure qu’il est bénéfique de se supplémenter en vin rouge… Il n’y a qu’un pas, que les chercheurs ne franchissent pas!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires